Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Veille Amazon (janvier 2020)

Veille sur Amazon - janvier 2020

(Attention : Cette veille n'a pas la prétention de résumer l'ensemble de l'activité d'Amazon sur le mois de janvier 2020, mais seulement de donner un aperçu des activités de la société et de ses projets)

--

Tout est chiffres… et chiffres démesurés pour la multinationale Amazon. Voici un petit condensé de ceux qu’on a pu voir passer dans la presse au mois de janvier 2020 :

*9 300 CDI en France en 2019 (et des dizaines de milliers d’emplois indirects dans les transports et sociétés vendant leurs produits sur le site)

*798 000 employés dans le monde fin 2019 (temps partiel, temps plein et saisonniers inclus) ; il y en avait 650 000 fin 2018

*Le chiffre d’affaires d’Amazon en 2019 est de 280,5 milliards de dollars (+20% par rapport à 2018) pour un bénéfice net de 11,6 milliards (+15% par rapport à 2018).

*23 sites logistiques en France, le dernier dans l’Oise va ouvrir en mai 2020 et employer 500 personnes

*129,5 milliards de dollars : la fortune du patron d’Amazon, Jeff Bezos, qui est la plus importante au  monde fin janvier 2020

*150 millions de personnes dans le monde sont abonnées à Amazon Prime (+50% en un an). Ce service permet de bénéficier de la livraison gratuite en un jour ouvré et d’accéder entre autres à des services de streaming vidéo et audio. L’abonnement annuel est de 199 dollars (180 euros) aux Etats-Unis et de 49 euros en France.

*4 : le nombre de colis livrés gratuitement le jour même ou en un jour ouvré aux Etats-Unis a quadruplé d’une année sur l’autre

*35 : en pourcentage, l’augmentation des coûts logistiques d’Amazon sur une année, le montant s’élève désormais en 2019 à 37,9 milliards de dollars. Tout ceci visant une livraison toujours plus rapide.

 

--

1-Une plateforme à Annecy en douce ?

Le service de communication d’Amazon précise que cet entrepôt annécien de près de 7000 m2 sera le plus petit site logistique d’Amazon en France (il en compte actuellement 23 dans le pays), où le plus important centre de distribution s’étale sur 150 000 m2 et les centres de tri font en moyenne 30 000 m2.

Source :  https://groupe-ecomedia.com/amazon-creuse-son-trou-a-annecy-lumiere-sur-ce-chantier-ou-amazon-reste-dans-lombre/

 

2-Le grand concurrent Walmart

Walmart fait des efforts sur la technologie et prévoit aussi une livraison le lendemain. L’implantation de ses magasins physiques va lui permettre d’installer sur les toits des stations 5G qui vont améliorer l’activité de l’entreprise (intégrations de robots connectés pour nettoyer les sols du magasin, ou encore des capteurs pour avertir le personnel lorsqu’un congélateur ne conserve pas le frais ou est trop chaud).

Walmart tente aussi de concurrencer Amazon sur la rapidité de la livraison proposant désormais sans frais d’abonnement une livraison en deux jours.

Source : https://siecledigital.fr/2019/12/24/walmart-compte-sur-la-5g-pour-concurrencer-amazon/

 

3-Une fin d’année record pour Amazon

Amazon a recruté 250 000 postes saisonniers à temps plein ou à temps partiel pour gérer l’affluence des commandes lors des fêtes de fin d’année. Ce chiffre a porté à 750 000 le nombre de personnes dans le monde entier travaillant pour Amazon. Parmi eux, 19 000 employés ont obtenu une promotion en 2019.

Egalement, Amazon a obtenu 5 millions de nouveaux clients abonnés à Prime en une seule semaine, lors de la fin d’année 2019. Son service de livraison en 24 heures connaît également un grand succès.

Source : https://www.lefigaro.fr/flash-eco/amazon-a-embauche-250-000-personnes-pour-les-fetes-20191226

 

4-Critiquer les conséquences climatiques d’Amazon serait-il nuisible à son emploi ?

300 employés critiquent publiquement Amazon sur sa politique environnementale :

Sources :

http://decouverte.challenges.fr/entreprise/plus-de-300-employes-critiquent-publiquement-amazon-en-signe-de-defiance_695812#xtor=CS1-93-20200127&xts=562191

https://medium.com/@amazonemployeesclimatejustice/amazon-employees-share-our-views-on-company-business-f5abcdea849

 

5-Amazon détruit le petit commerce / Préjudice de solidarité

Géant du e-commerce, Amazon a obtenu un chiffre d’affaires de 232,9 milliards $ en 2018, faisant de son patron Jeff Bezos l’homme le plus riche du monde avec une fortune d’environ 100 milliards de dollars. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que cette fortune a été bâtie sur la mort de nombreux petits commerces, puisque ce mastodonte américain aurait détruit 7 900 emplois en France, soit deux fois plus qu’il n’en a créé, selon une note d'analyse que l'ex-secrétaire d'Etat au numérique et député LREM Mounir Mahjoubi a publié vendredi 22 novembre 2019

Amazon est attaqué en justice pour son optimisation fiscale.

Sources : https://actions.vpourverdict.com/action/on-attaque-amazon-en-justice--1575466813633x663001620590100500?fbclid=IwAR0K2NzSYbci8lVKpn6kNP6IN2fnt48na-gLrHeFUQfJZHlGDEIHs5KlwU8

https://lareleveetlapeste.fr/optimisation-fiscale-conditions-de-travail-indignes-amazon-poursuivie-en-justice/

 

6-23e site logistique en France

Amazon va implanter un nouveau centre à Senlis (Oise), qui débutera ses activités en mai, en créant 500 emplois. D'une superficie de 55.000 m², ce nouveau centre sera chargé de la réception et du tri des produits, a indiqué Amazon dans un communiqué. Ce sera le 23ème site logistique d'Amazon en France, où l'entreprise emploie plus de 9.300 salariés en CDI.

Source : http://decouverte.challenges.fr/entreprise/amazon-confirme-son-implantation-a-senlis-500-emplois-crees_693066#xtor=CS1-93-20200111&xts=562191

 

7-Amazon devient plus important dans la diffusion du sport

Pendant chacune des trois saisons entre 2019 et 2022, le géant américain pourra diffuser 20 matchs, de milieu de semaine et de jours fériés, en direct sur sa plate-forme, pour les abonnés britanniques de son service Prime Video (soit 60 matchs au total).

L'incursion, tardive, d'Amazon ne changera donc pas radicalement la donne pour la Premier League, qui verra ses revenus diminuer sensiblement. En revanche, elle installe le géant du numérique dans le paysage sportif britannique.

Après avoir acheté ces derniers mois des droits sur le tennis (l'ATP pour quatre saisons au Royaume-Unis et l'US Open pour cinq) ou l'an dernier sur le football américain ( 11 matchs de la NFL pour deux saisons aux Etats-Unis), Amazon poursuit son offensive. De quoi donner de l'espoir aux détenteurs de droits, et des sueurs froides aux diffuseurs télé.

Source : https://www.lesechos.fr/tech-medias/medias/droits-du-foot-amazon-soffre-60-matchs-de-premier-league-133252

 

8-L’intelligence artificielle

… pour comprendre le comportement d’achat

En février 2020, Amazon présentera une nouvelle étude sur le comportement d’achat de ses clients.

…pour améliorer le doublage des films, par la capacité de traduire automatiquement un fichier audio

Source : https://siecledigital.fr/2020/01/27/amazon-devoile-une-ia-qui-pourrait-revolutionner-le-doublage-dans-les-films/

 

9-Les livreurs et les risques

Depuis décembre et jusqu’au 14 janvier, FedEx avait été banni des sociétés de livraison qui prennent en charge les colis Prime. Amazon avait indiqué que cette interdiction était liée aux mauvais résultats de FedEx qui ne livrait pas dans les temps.

Source : https://siecledigital.fr/2020/01/16/amazon-vs-fedex-lheure-est-a-la-treve/

 

10-Payer avec sa main

C’est un projet à long terme qui peut inquiéter. Amazon souhaite banaliser l’acte d’achat. La transaction se ferait en seulement 300 millisecondes. C’est un projet inquiétant pour le respect de la vie privée.

Il s’agirait de lier les codes de carte bancaire aux empreintes digitales des personnes.

Source : https://siecledigital.fr/2020/01/19/biometrie-amazon-veut-transformer-notre-main-en-carte-de-credit/

 

Il est question de lier les codes de carte bancaire aux empreintes digitales des personnes ! Dans ce but, Amazon collabore avec un géant du secteur bancaire et espère bien développer de nouveaux terminaux dans un futur proche.

Source : https://sciencepost.fr/et-si-notre-main-devenait-la-carte-de-credit-du-futur/?

 

11 – Un fait divers

Des salariés se mettent en grève le patron déménage l’entreprise la nuit suivante. 25 salariés ont eu la mauvaise surprise de ne plus retrouver leur entreprise (un sous-traitant d’Amazon) le lendemain car le patron avait décidé de se séparer d’eux.

Source : https://www.capital.fr/entreprises-marches/les-salaries-se-mettent-en-greve-le-patron-demenage-lentreprise-la-nuit-suivante-1359447?code=EMLNL0320&utm_medium=newsletter&utm_source=base-pms-clt&utm_campaign=NL-03&utm_content=economie

 

12 – Développement des ventes en ligne en Inde

Amazon va investir un milliard de dollars en Inde pour développer ses ventes en ligne en s’appuyant sur les petits commerces qui sont très nombreux (les supermarchés et les ventes en ligne sont bien moins importantes pour le moment).

Source : https://siecledigital.fr/2020/01/20/inde-amazon-va-sassocier-a-des-milliers-de-magasins-de-quartier/

 

13 – Amazon Prime Now se développe en France - Système de fidélisation

Plus de 2 000 supermarchés bio Whole Foods, acquisition d’Amazon en 2018, livrent gratuitement les clients Prime en deux heures ou moins.

Les clients Amazon Prime sont choyés de manière à ce qu’ils consomment de plus en plus dans l’écoystème d’Amazon.

Le service a été lancé à Paris en 2016 et se retrouve désormais sur Nice et Lyon. Amazon a signé un accord avec Monoprix pour assurer ce service de livraison. Les conditions sont les mêmes partout : il vous faut un abonnement à Amazon Prime 49 € par an ou 5,99 € par mois) pour bénéficier de Prime Now. Les livraisons sont gratuites au-delà de 60 € d’achat, comptez sinon 3,90 € de frais supplémentaires. Amazon promet une livraison en deux heures de 14 à 22 heures, sauf le dimanche où elle est proposée de 10 à 14 heures.

Monoprix propose une sélection de 6 000 produits par ce biais, y compris des fruits et légumes et des produits frais et traiteur. L’accord se fait dans les deux sens et en échange de cette mise en avant de ses magasins, la chaîne met en avant certains produits Amazon, notamment les appareils de la gamme Echo.

Sources : https://www.macg.co/services/2020/01/amazon-prime-now-livre-aussi-les-courses-en-deux-heures-lyon-111609

https://www.lefigaro.fr/societes/amazon-comble-wall-street-en-gagnant-le-pari-de-la-rapidite-de-livraison-20200131?utm_source=WM&utm_medium=email&utm_content=article&utm_campaign=premium_edito_envoi-recrutement-welcoming_2019_&utm_term=VNE19001&origine=VNE19001

 

14-Amazon marque son territoire sur internet : AWS

En parallèle, le groupe de Jeff Bezos continue d'être dopé par ses deux activités les plus lucratives : le cloud, via sa division Amazon Web Services (AWS), et la publicité. AWS a vu ses ventes augmenter de 37% sur un an, engendrant 35 milliards de dollars. Cette division a représenté 67% du bénéfice d'exploitation, selon Patrick Moorhead, analyste de Moore Insight & Strategy, rapporte l'AFP.

La publicité est encore une division méconnue dans l'écosystème d'Amazon. Elle génère pourtant des revenus substantiels pour le groupe depuis trois ans environ. Une fois de plus, elle s'affiche comme un nouveau service phare pour l'écosystème de l'entreprise : elle a engendré 14,1 milliards de dollars sur un an, soit une hausse de 40%.

Source : https://www.latribune.fr/technos-medias/internet/amazon-recolte-les-fruits-de-sa-livraison-en-moins-de-24-heures-838514.html

 

15-Prime Vidéo proche de Netflix ?

Amazon Prime Video, la plateforme de vidéo à la demande par abonnement (SVOD) qui regroupe de nombreuses séries et films cultes ainsi que des productions originales.

Netflix possède 167 millions d’abonnés. Amazon présenté Prime Vidéo comme une « offre bonus » pour le moment, n’y mettant pas les mêmes moyens que Netflix. Même si de très grosses acquisitions promettent de grandes productions comme l’achat des droits d’adaptation du Seigneur des Anneaux pour 250 millions de dollars.

Source : https://www.numerama.com/business/602990-amazon-prime-video-a-presque-autant-dabonnes-que-netflix-mais-pourquoi-personne-nen-parle.html

 

16-Une livraison toujours plus rapide ?

Amazon déploie de plus en plus de camionnettes à son nom, plutôt qu’utiliser des véhicules de sous-traitants comme FedEx. Amazon assure pour le moment la moitié des livraisons de ses colis aux Etats-Unis.

Plus de 60 accidents, dont 10 mortels ont été comptabilisés à ce jour et imputés directement à la livraison de colis Amazon. Suite à la révélation de cette information, Amazon s’est séparé de 3 sociétés de livraison.

La société avait indiqué qu’elle formerait ses employés pour qu’ils soient plus prudents lors de leurs livraisons, mais ces formations n’ont pas eu lieues depuis.

Une autre mesure risquée était mise en place par Amazon et cela via une application nommée “Rabbit”. Celle-ci est censée aider les livreurs en leur indiquant notamment quel colis livrer et où le livrer. La première version de cette application aurait conduit à des comportements dangereux de la part des livreurs dans la mesure où elle indiquait de mauvaises instructions et les conduisait aussi sur des routes dangereuses. Pour pallier à cela, Amazon a déclaré aux deux médias qu’il avait apporté plus de 500 modifications à l’application en 2019. Aussi, une telle pression leur est mise par Amazon que certains livreurs ne prenaient pas le temps de faire de pause, ni pour déjeuner, ni pour souffler un instant.

Les livreurs ont chaque jour une quantité importante de colis à livrer, avec une cadence excessive à tenir et des horaires contraignants, allant parfois jusque 22h pour les livraisons effectuées le jour même de certaines commandes.

En France, la livraison chaque jour de la semaine, même le dimanche n’aide pas : les chauffeurs livreurs sont nombreux, sur les forums, à partager les mauvaises conditions de travail qui leurs sont imposées, on retrouve parmi les éléments : le bas salaire, les horaires contraignants mais aussi un nombre de colis à livrer souvent supérieur à ce qui semblerait raisonnable en une journée.

Source : https://siecledigital.fr/2019/12/24/livraisons-amazon-sont-toujours-plus-rapides-mais-a-quel-prix/

 

Écrire un commentaire

Optionnel