Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2014

Révolution populaire ? (036)

Un petit poste politique, orienté "économie" pour changer !

Est-ce démagogique que de vouloir proposer une réduction exemplaire des salaires de nos députés, ainsi que de supprimer le sénat et supprimer quelques postes de députés ? Je ne pense pas ! Mais j'aimerais beaucoup que vous me donniez votre avis dans les commentaires pour savoir ce que vous en pensez.

Le plus dur resterait de faire adopter une nouvelle loi pour que ces postes soient supprimés, et qui devraient être votées par ceux qui tiennent le poste actuellement... c'est comme si on demandait à des ouvriers de signer la fermeture de leur entreprise... Alors, comment faire ?

Le plus gros défi pour moi reste celui d'atteindre l'équilibre budgétaire (vont-ils vraiment tenir la barre de 2017 ?) ! Des idées pour y arriver ?

23:56 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0)

23/09/2014

Discours sur le féminisme, l'embrasement et le billet rouge : journée ardente ! (019)

Discours d'Emma Watson à l'ONU

C'est un discours assurément réussi qui rentrera peut être dans l'histoire ou du moins fera longtemps parler de lui. Prononcé le 20 septembre à l'ONU dans le cadre de la campagne #heforshe sur l'égalité entre sexes, ce discours est émouvant, prenant, et motivant. La voix tremblante d'Emma Watson par moment n'en démontre que davantage l'implication qu'elle a pour la cause et l'émotion que cela lui fait qu'elle doive lutter pour une cause qui devrait normalement être déjà acquise. Sa conviction dans ses mots, sa manière de réagir avec les applaudissements (sans renchérir, en continuant comme elle était, juste parce qu'elle continue ce qu'elle a à dire et qu'elle croit depuis le début de son discours à ce qu'elle dit, et pas que depuis le moment où on sent que la foule est emportée [je ne sais pas si cela est clair, mais c'est une idée qui m'a parut importante à développer, celle de ne pas être emporter par l'émotion qu'a le receveur de ton propre discours, ce qui t'influencerais pour le lui vendre; or elle évite avec brio cet écueil]) en font assurément un des meilleurs discours que je n'ai jamais entendus -en différé- ayant été prononcé depuis le début du XXIème siècle.

Les hommes n'hésitez pas à vous inscrire au mouvement et montrer que vous tenez réellement au féminisme, car comme elle le dit si bien, c'est un sujet qui nous concerne aussi bien que les femmes : http://www.heforshe.org/#take-action

--

Hunger Games : L'embrasement

C'est étrange de lire un livre après avoir vu son adaptation cinématographique, mais cela ne gâche pas le plaisir de la lecture, loin de là. L'animation, aussi réussit soit-elle n'est pas l'image parfaite de la pensée de l'auteur qui est par définition le génie, celui qui a penser cette histoire, ce scénario (parfois... car bien souvent l'adaptation requiert de grosses modifications qui mécontentent les puristes du livre).

Oui je lis enfin ce deuxième livre de la trilogie ! C'est la sortie prochaine de la première partie du 3 au cinéma (19 novembre) qui m'a fait réagir : Thomas, tu dois connaître ce qui se passe avant d'arriver pour apprécier une reconstitution en image de ce que tu as imaginé (ou être déçu au choix). Je pense que je n'aurais pas de problème à le finir et remettre ça pour le troisième dans la foulée !

J'avais tellement aimé les effets spéciaux et l'humour du deuxième film que j'étais pressé de lire le livre, pour savoir si c'était Suzanne Collins ou les scénaristes qui s'étaient si bien débrouillés... suspense (pour moi en tout cas) !

--

Un nouveau billet de 10€

Quelle absurdité ! Lutter contre la frauder, certes; mais à quel prix ? Combien va coûter la production de ces nouveaux billets (étant donné toutes les innovations et dessins incorporés... davantage qu'auparavant je dirais) et pour quel résultat ? Cela me fait penser aux pièces de un et deux centimes qui coûtent plus chères que leur propre valeur à produire (une aberration) !

Il va y avoir une baisse dans la fraude j'en conviens mais sera-t-elle suffisamment conséquente pour pouvoir dire que le travail a valu la chandelle ? Sérieusement, ne faudrait-il pas plutôt se demander comment attraper les gros malfrats plutôt que d'attraper les petits contrebandiers ? Pourquoi des billets de dix d'ailleurs et pas de 20, 50, 100 ? Parce que c'est le plus utilisé ? 

Une vidéo explicative en espagnol : http://www.antena3.com/noticias/economia/asi-nuevo-billet...

21/07/2014

Tentations capitalistes

Mon sentiment envers le capitalisme est assez partagé. Loin d'être bienveillant, il dénote toutefois d'une moindre sympathie pour quelques effets qu'il peut avoir.

J'ai pu me rendre compte hier de l'hypocrisie des personnes envers cette notion qui fait bondir tout communiste hors de ses gonds ou toute personne ayant un minimum de cœur pour ceux qui subissent les effets de celui-ci. Le capitalisme, si je devais le résumer (de manière plutôt incomplète), c'est le fait de ne pas partager équitablement les richesses et de donner davantage de ces dernières à ceux qui ont le plus de pouvoir, et le minimum à ceux qui sont subordonnés.

Des entreprises capitalistes sont des mouvements entrepris (outch, désolé pour la répétition) par des personnes avides d'argent et dont leur objectif est de faire un maximum de profit : grands événements mondiaux, marques populaires, etc. Beaucoup de personnes qui dénigrent MacDo, et notamment la qualité de sa nourriture, se retrouvent à leurs tables plus d'une fois ! Je n'ose pas imaginer qu'il existe des personnes ayant deux résidences et qui serait profondément atteints par les conditions des sans domiciles fixes (ce serait un comble bien triste). Parfois je ne comprends pas cette attitude hypocrite contre le capitalisme, qui a des vertus (n'oublions pas de le rappeler, pour ne pas désinformer).

C'est précisément en regardant le feu d'artifice de ma petite ville (5 000 habitants) que j'ai réalisé cela. Il est vraiment magnifique, avec un final époustouflant (et je pèse mes mots) et vaut celui de bien d'autres villes beaucoup plus grandes (j'irai pas jusqu'à nommer celui de Paris, qu'il me tarde de voir). Il y avait un certain bien-être qu'on pouvait noter à la fin de ce feu d'artifice chez les personnes, qui était très agréable. De fait, je me sentais moi-même très bien, très content que des associations publiques ou privées aient dépensé certainement des centaines de milliers d'euros (je n'ai pas de prix exact, quelqu'un aurait une idée de combien certains valent ?) dans une quinzaine de minutes de spectacle ! C'est plutôt étonnant quand on sait que je suis fortement ému par ce qui se passe sur le continent africain et leur suis solidaire depuis mon voyage au Togo. Je trouve que les deux ne sont pas incompatibles et que l'argent qu'on pourrait leur donner est à trouver dans les salaires mirobolants de certains chefs d'entreprises ou sur bien d'autres mesures économiques simples et efficaces que les politiques rechignent à appliquer car cela remettrait en cause leur supériorité financière (qui supposément leur est due grâce aux risques {lesquels ? ceux de dire des bêtises à longueur de journée ? {attention je ne suis pas révolté contre tous, certains font leur travail correctement et on n'en parle que trop peu}} de la profession).

Quant aux grandes manifestations sportives, je trouve qu'il y a encore des efforts à fournir pour faire baisser considérablement les budgets colossaux, qui sont indécents, tout en gardant la même efficacité dans le fonctionnement et la beauté qu'ils auront aux yeux des (télé)spectateurs.

Voici la petite brève sur le capitalisme de ce soir. Ne vous inquiétez pas, je vais revenir à des sujets plus légers; mais j'avais à cœur de vous partager cette pensée.

19/06/2012

Problèmes fiscaux

L'évasion fiscale couterait chaque année 30 milliards d'euros à l'état français ! Cet argent pourrait permettre la construction de :

1 000 collèges de 900 élèves ainsi que les infrastructures sportives nécessaires à l'éducation sportive

OU

30 000 crèches pouvant accueillir une quarantaine d'enfants

 

Plus d'un quart du déficit français pourrait être résorbé avec cette même somme et ainsi ne pas mettre au jour de nouveaux taux d'emprunts toujours plus cosidérables et lourds de conséquences, économiques.

17:08 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0)