Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2015

Tromperie (145)

Il ne faut pas s'arrêter au premier degré. Si ce matin je lis que des chercheurs ont réussi à "décuire" (mot qui n'existe pas encore dans le dictionnaire) un œuf, cela ne veut pas dire que tout l'argent qui leur a été mis à disposition sera inutile...

https://fr.news.yahoo.com/chercheurs-r%C3%A9ussissent-%C3...

--

Observer du repos :

c'est délicat : comment font les non-voyants ?

17/11/2014

Nothing like that (074)

Une vie résumée en 4 minutes et des poussières (de belles, hein ?); un court-métrage vraiment surprenant et plein de rebondissements : 

--

Hier, j'ai appris à être convainquant lorsque je vomissais. Non, rassurez-vous ce n'est pas le début de la décadence; c'était pour les besoins d'un tournage d'une web-série angevine (promis, dès sa sortie, vous en entendrez reparler). J'ai ingurgité à trois reprises un mélange de farine, de cacao et d'eau, c'était ma foi pas trop ragoûtant, même si cela laisse la gorge très sèche et donne presque envie de vraiment vomir si tu en prends trop et le garde trop longtemps dans ta bouche (expérience).

Sinon, totalement à l'opposé, je joue une scène où je fais des bras de fer chinois ! Une expérience qui m'a vraiment plu, et à refaire dès que l'occasion se présente ! Hâte de me voir (je sais je pourrais aller acheter un miroir (ceci n'est pas une auto-private joke) pour cela... mais je parle d'un moi différent (ou pas)) !

--

Aujourd'hui je me suis demandé pourquoi on dit "minuit, dernier carat" (je me suis davantage penché sur le "dernier carat" que sur le "minuit", mais je vous avoue que la discussion sur ce dernier aurait été intéresante). Il en résulterait que le carat a été considéré comme la perfection : on ne peut donc pas aller au-delà. La limite vient de là. Vous m'apprendrez cette origine de cette expression pour demain, dernier carat.

--

En parlant de temps, ma vie ressemble à une grande danse que nous chantait magnifiquement Jacques Brel. Des paroles qui visent dans le mille ! 

--

Le top500 des supercalculateurs, mise à jour en novembre 2014 (tous les six mois, la liste est actualisée), vient de paraître. Ces grosses machines qui permettent aux grosses compagnies et aux laboratoires de recherche de faire des avancées remarquables (en météorologie, en écologie [même si l’électricité consommée par ces mastodontes doit avoir un impact mitigé], en technologies, [en fée du logis ? ceci n'est pas une private joke avec la nouvelle récemment publiée sur ce blog], etc.) deviennent de plus en plus gigantesques. Dans le classement, la France n'apparaît quand 20ème position (largement dominé par les Etats-Unis avec 10 supercalculateurs dans le top 20), loin derrière la Suisse (3 fois moins de puissance pour le meilleur supercalculateur français par rapport au suisse). Pour les connaisseurs, les Etats-Unis ont annoncé un supercalculateur de 150 à 300 pétaflops d'ici à 2017 (le record est détenu actuellement par la Chine avec 33.86 pétaflops) !

15/08/2014

Remettre l'église sur la place du village

Le mien en a une, alors je n'aurais pas à exhiber ma musculature pour la remettre là où elle aurait pu ne pas être à sa place (sans jeu de mot de ma part (vous commencez à me connaître (ou pas))). Trêve de plaisanteries ! Cette expression signifie "remettre les pendules à l'heure" (bien qu'elles aient d'autres significations, moins usitées, dans d'autres pays francophones). Et sa variante "garder/laisser l'église sur la place du village" signifie le fait de ne pas bouleverser le cours des choses.

Hélas, notre Mahiedine Mehkissi national (double vice-champion olympique à Pékin 2008 et Londres 2012; double champion d'Europe) sur 3000 mètres steeple n'a hélas pas été assez humbe et a créé une situation nouvelle dans l'athlétisme, mauvaise malheureusement pour notre nation qui ne gardera pas longtemps dans sa carcasse la médaille qu'il était supposée ramener. En effet, celui-ci a été disqualifié pour avoir retiré son maillot (oui comme en foot... sauf qu'en athlétisme, on sanctionne ça plus sévèrement car on n'a pas l'habitude de se vanter à tout bout de champs et d'avoir de grosses chevilles (sauf Mehkissi apparemment (qui par ailleurs mériterait amplement son titre)).

L'expression n'a rien de religieux, mais Mehkissi a péché. Il devra garder sa ligne jusqu'à Rio pour le voir ramener une nouvelle médailler sur une grande scène internationale, il en est "ca(r)p(e)". "Gardon" seulement en tête l'aisance avec laquelle il remportait sa course. Mahiedine continue à t'entraîner s'il te plait, "thon" supporter (ou du moins, au moins Huns [non, je ne vais pas passer à des références historiques] de tes supporters te soutiendras toujours) !

05/02/2014

(De) La logique des expressions

*Le "cache-cache" se dit en anglais "hide-and-seek" (qu'on pourrait traduire littéralement par "se cache, puis trouver") : quelle est la logique française ? En effet, ma professeur d'anglais que je remercie pour ce moment sympathique de rire de ce matin, nous à fait remarquer à juste titre, que les anglais avaient un peu plus de logique que nous. "Chez vous, il y en a qui se cachent, mais qui est-ce qui va les chercher ?".

*"Tu vas voir de quel bois je me chauffe ?". Parfois je ressors des expressions assez incongrues. Nous jouions (oui, cette terminaison existe !) avec mon petit frère à mario kart wii (un classique indémodable [plénoasme ou pas ?]). Languefrançaise.net nous explique de cette expression qu'elle est ''l'Expression de menace, expression pour dire qu'on va se mettant en colère, qu'on va montrer de quoi on est capable dans un conflit''.

Pour les anglophones (américains particulièrement si j'ai de bons souvenirs sur les différences entre anglais britannique et américain [colors/colours]) : "You'll see my true colours".

*En porte-à-faux : dans une position périlleuse. Pour rester dans la logique de ce que j'ai fais précédemment (pour une fois que j'essaie de l'être, profitez-en !) je vais vous donner sa traduction anglais (qui n'existe pas tout à fait d'ailleurs, mais prenons la traduction du sens la plus approchante) : être en porte-à-faux : "be in an awkward position".

22/07/2012

Battre la chamade

Définition : Etre sous le choc d'une vive émotion

Origine :

Autrefois, lors d'une bataille, quand on souhaitait s'entretenir avec ses ennemis ou se rendre, on émettait un signal avec un tambour ou une trompette. On appelait cela "battre la chamade". Mais bien souvent, avec le bruit des tirs, on n'entendait pas les signaux émis si bien que beaucoup d'hommes étaient tués inutilement. C'est suite à cette constatation que l'on décida non seulement d'émettre un son, mais aussi d'y ajouter un signe visuel en agitant un drapeau blanc. Aujourd'hui, ce signal est connu dans le monde entier. Lorsque le cœur "bat la chamade", c'est que nous sommes sujets à une vive émotion ou a une peur, peut être en référence à ce que devaient ressentir les soldats qui s'approchaient de leurs ennemis pour tenter quelques négociations.

 

Source : linternaute.com

09/06/2012

Expressions incongrues ou censées ?

"Trouver la mort", "Attraper la grippe" : cherche-t-on vraiment la mort ? cherche-t-on vraiment à attraper la grippe ? A part les suicidaires ou quelques rares personnes, je ne pense pas que ces expressions soient à prendre au premier degré. Si quelqu'un pouvait m'éclarer sur ces expressions que l'on rencontre assez régulièrement dans notre quotidien, puisque si j'en parle, c'est que -malheureusement- je viens de l'entendre sur BFM TV.

10/05/2012

"Rouler dans la farine"

C'est une expression (je préfère le prévenir, on ne sait jamais) française fréquemment utilisée pour désigner quelqu'un qui a été trompé par un autre !

Sa signification ?

Voici d'où provient cette expression et sa signification : Au début du XIXe siècle, le verbe "rouler" signifiait "duper, tromper". La "farine" quant à elle symbolisait des arguments factices, de "belles paroles". "Se faire rouler dans la farine" signifie que l'on a été dupé par des arguments trompeurs.

Une autre interprétation voudrait que la 'farine' utilisée ici serait celle dont s'enduisaient les comédiens de l'époque pour se maquiller, ce qui empêchait de les reconnaître et leur permettait ainsi de tromper les gens.

Sources : linternaute.com et expressio.fr

Un dernier mot ?

"Je me suis rouler dans la farine, mais ce n'est pas pour autant que j'ai gagné plus de blé." (bon d'accord, je connais la sortie)