Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2016

Quelques jours avant / Few days ago

Un deuxième s'il vous plaît ! Peu de temps après le 10 000m de l'an dernier, je l'avais annoncé, je serais présent cette année à Cambridge pour réitérer ce qui était considéré par beaucoup comme un exploit : réaliser un icosathlon. En ayant fait "mes preuves" sur le premier, il serait désormais de bon ton d'aller chercher une performance d'une personne connue, un score rond, un titre duquel on pourrait me gratifier. C'est une certaine pression qui se met en place. Quand lors du premier je m'élançais dans l'aventure sans aucune barrière psychologique, sans calcul; là je me retrouverais avec des comparaisons tout au long de mon parcours (mes performances de l'année dernière). La gestion des épreuves va être différente, mais peut être dans le bon sens. Là, où l'année dernière j'avais un peu géré mes premières disciplines en me disant d'en garder pour le reste de la journée, cette année je vais pouvoir vraiment me donner et voir ce qui se passe.

Avec une meilleure préparation, de meilleures chaussures (merci Terre de Running Saumur), et de précieux conseils des entraîneurs, cet icosathlon s'annonce beaucoup plus serein et avec sans aucun doute un meilleur total à l'arrivée. La météo qui s'annonçait très incertaine ces derniers jours semble se dégager et laisser place à un temps idéal. Les derniers jours avant la compétition ont été dédié à "faire du jus". C'est drôle cette expression. Faire du jus de quoi ? de fraise ? de pamplemousse ? de cerise ? C'est drôle comme les jus sont pour beaucoup des miracles sur lesquels on fantasme. Pour s'endormir : http://www.topsante.com/medecine/troubles-du-sommeil/inso... / Pour ne pas avoir le cancer : http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/24818/incroyabl... / Pour de meilleures performances sportives : http://tempsreel.nouvelobs.com/sport/20101005.OBS0838/le-... / Non, mais sérieux, du jus de quoi ? De chaussettes ? En tout cas, mon moral n'y est assurément pas dedans depuis quelques jours. Je vous tiens au jus sur celui-ci d'ici quelques jours. Et puis une fois qu'on l'a fait, on en fait quoi si on est pas un gros buveur !

Bon, en tout cas je ne pisserais pas violet pour ma part, je me suis tenu à une alimentation saine ces dernières semaines. Sur les trois derniers mois, en équilibrant et en intensifiant ma préparation sportive, j'ai pu perdre 3 précieux kilogrammes, pour revenir au poids de l'année dernière, tout en ayant certainement pris un peu de muscle ! Et encore, la mesure avait été prise avant de me faire couper les cheveux ^^

Mon état d'esprit avant cette compétition est plus libéré que l'année dernière. Les bagages faits la veille du départ sans aucune pression, les commandes de billets, hôtel, parkings se sont faites dans la logique des choses, plus tôt dans la saison et sans courir après quoi que ce soit. Non, je ne suis pas fou, je ne fais pas de folie; je fais ce qui me plaît !

19:03 Publié dans Icosathlon | Lien permanent | Commentaires (0)

Icosathlon (retard)

Bon, mauvaise nouvelle, je vais avoir quelque retard dans l'envoi et la rédaction de mes ressentis sur cet icosathlon à cause d'une batterie d'ordinateur portable venant à bout. Pourtant, ce n'était pas faute d'avoir été prévenu par mon papa qui avait fait plusieurs déplacements au Royaume Uni pour son boulot que les prises sont différentes de celles en France. En conséquence il m'a prêté un adaptateur que j'ai apporté et qui fonctionne très bien pour mon portable mais pas pour l'ordinateur portable qui ne rentre pas. A voir si je trouve une solution d'ici là. Sinon, je prendrais des notes a la main que je retranscrirais à mon retour. Et je réserve une petite surprise !

En tout cas Cambridge est une ville très sympathique, calme. L'air est plutôt humide et ils annoncent pas très beau ce week-end. Mais le footing a confirmé que la forme était là et en tout cas la motivation est à son paroxysme. Hâte d'être demain pour rencontrer mes adversaires et en revoir certains lors de la cérémonie d'ouverture !

 

Edit du 26/08 à 19h (heure française) : J'ai trouvé un adaptateur pour 7 livres (fournisseur de lectures officiel !) dans un magasin de souvenirs, alors que j'avais fait plusieurs kilomètres à pied pour rejoindre un magasin d'électronique qui n'en avait pas. Ils ne font rien pareil ces anglais !

01:26 Publié dans Icosathlon | Lien permanent | Commentaires (0)

18/08/2016

Espa'mag n°34 (août 2016)

Espa’mag n°34 (août 2016)

 

Edito : L’espa’mag refait surface une nouvelle fois. Très difficilement, mais il est là, avec des nouveaux contenus comme toujours. J’espère que vous apprécierez comme toujours les propositions et surtout n’hésitez pas à partager les vôtre ! Bonne lecture à vous !

 

Sommaire :

Musique

Web-série

Film

Motivation

La vidéo ‘’cute’’

 

Musique :

Bebe, ‘’sin palabras’’ : La chanteuse valencienne pop-rock en est à son quatrième album. Un refrain ‘’pegadizo’’ et un charme dans son chant qui rendent la chanson belle et envoûtante. Elle s’est fait connaître avec son single ‘’Malo’’ qui dénonce les actes machistes de certains hommes. De son dernier album, ‘’Que llueva’’ est certainement la plus joyeuse… un peu contradictoire ? Certes, mais pensez à Efecto Pasillo et son ‘’no importa que llueva’’. Décidément, les espagnols aiment la pluie. Ils en ont tellement peu, qu’ils la portent aux nu.

--

Il y a deux ou trois ans, j’ai regardé sur internet une telenovela argentine de 150 épisodes de 45’ quasiment d’un trait ! J’étais devenu fou de Lalola avec son intrigue qui était très bien pensée. Cela racontait la vie d’un homme devenu femme et qui devait faire avec tout ce que cela entraînait comme changement dans sa vie. Super drôle et entraînant.

La chanson d’introduction : https://www.youtube.com/watch?v=mARaKfA06fQ

Une des meilleures chansons de la série :

--

Onda Vaga, Ce groupe argentin plein d’optimisme et d’énergie va vous redonner la pêche avec ‘’Membeado’’. Une joie communicante qui donne envie de se bouger. 

''Te quiero'' : ‘’te quiero porque no sé porque me haces bien’’, L’amour n’a presque jamais d’explication. Il est là et il faut le profiter. Tout comme les chansons de cette bande qui commence à se faire un nom en Amérique Latine. https://www.youtube.com/watch?v=1sUVjwPzO4c

--

El Gato Negro, Des toulousains qui font bouger des foules latino-américaines, jusqu’au fils du Che en personne ! Pour leur deuxième album qui sortira dans les prochains jours, ils sont plus que jamais décidés à nous faire bouger et aimer la cumbia.

--

ZPU, ‘’hay vida’’, Du rap engagé propre, avec des cadres impressionnants pour le clip et une prose assez bien posée pour pouvoir la comprendre facilement. Un débit suffisamment élevé pour nous transporter dans les tourments qu’il explique :

 

Web-série :

‘’Madriz’’ est un projet de petite web-série de six épisodes de 5’ sur une histoire de zombies dans Madrid. L’idée de le traiter sous un angle comique est excellente et promet de renouveler le genre qui arrive peu à peu à saturation. Curricé et Karli font partie des acteurs phares du casting. Un financement participatif a été lancé, mais ne rencontre que peu de succès. Peut être que le budget de 17 000€ est un peu élevé pour le peu de contenu qui en sortira ? Mais celui-ci promet d’être de qualité en voyant la vidéo de promotion :

http://www.lanzanos.com/proyectos/madriz-la-serie/

 

Film :

’‘10 000km’’ : Cette tragédie romantique a bien failli représenter l’Espagne aux Oscars, mais ‘’Vivir es facil con los ojos cerrados’’ lui a finalement été préféré au dernier moment. La relation à distance est contée ici, quasiment en huit clos, à travers de leurs communications virtuelles. Celles-ci sont très difficiles à vivre et font craindre le pire :

 

Motivation :

‘’Afrontar un reto’’ : La vidéo est sponsorisée par la pire des entreprises existante au monde, mais les youtubeurs et youtubeuses peuvent-ils s’en passer pour réaliser leurs vidéos qui ne sont pas si bien rémunérés par les «vues» comme on pourrait souvent le croire, à tort. Curricé (encore lui !) y donne quelques conseils pour parvenir à ses fins, même les plus folles !

 

La vidéo ‘’cute’’ :

L’émission ‘’El intermedio’’ a décidé d’interroger les enfants sur des sujets tels que le chômage, les coupures budgétaires et leur paie de fin de mois. Leur franchise et leur innocence est très drôle. Des réponses percutantes et parfois à côté de la plaque. Mais on ne leur en veut pas, on a des personnes rémunérées honteusement qui ne font et ne feraient pas mieux qu’eux.

--

Merci à nouveau pour votre lecture attentive. Et à très vite pour un nouveau numéro !

11:48 Publié dans Espagnol | Lien permanent | Commentaires (0)

14/08/2016

Arcadian

Je suis désolé pour mon absence très très longue sur cet espace de partage qui me tient tant à cœur. Cette année a été très chargée pour moi avec un travail de nuit exténuant, des idées qui fusent de partout et qui n'arrivent qu'à se concrétiser au compte goutte et qui s'accumulent donc en surnombre, de nouvelles occupations/passions... Mais enfin, je ne suis pas à plaindre... au contraire, je vis un bonheur incroyable et j'adore tout ce que je fais. Mais je suis seulement un peu triste de ne pas pouvoir autant le partager que je le voudrais avec vous.

Aujourd'hui, je vous transmets une vidéo du groupe The Arcadian, qui a participé à The Voice 2016. Leur reprise de la chanson de Stromae est tout simplement géniale :

23:15 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

18/07/2016

Espa'mag n°33 (juillet 2016)

Espa’mag n°33 (juillet 2016)

 

EDITO : Ce nouvel opus vous présente davantage de contenus latinoaméricains. Il vaut peut être mieux se reposer dans toute cette fatigante politique espagnole qui s’enlise depuis de longs mois après deux élections successives qui n’ont pas apporté de majorité, ni même avec les alliances qui ont pu ou auraient pu être réalisées. Et des messages d’optimisme, vous allez en trouver dans ce nouveau numéro qui fait la part belle à l’espoir, au rêve et à une réalité qu’il faut se réapproprier. N’attendez plus pour plonger dans ce bonheur qui vous tend la main.

 

SOMMAIRE

*Film

*Chanson

*Actualités

*Conférence

*Motivation

 

FILM

12 horas 2 minutos 

Ce film-documentaire raconte la vie de quatre patients qui attendent un donneur et ensuite l’opération de leur cœur qui fonctionne mal. Un travail de bonne qualité, très émouvant et plein d’espoir. Ce métrage uruguayen est bien réalisé et présente des discours posés, qui permettront à tout un chacun de comprendre facilement, sans forcer l’oreille comme cela pourrait être souvent le cas avec les films latinoaméricains.

Comme on peut le lire sur le site officiel du film, l’Uruguay est sur le point de voter une loi afin que toute personne mourant donnera obligatoirement –à moins qu’elle s’y soit opposée expressément- ses organes, tandis que jusqu’ici c’était le contraire : les uruguayens devaient faire savoir qu’ils voulaient faire un don de leurs organes à leur mort.

http://www.docehorasdosminutos.com/

Le développement de films uruguayens se fait peu à peu. 12 horas y 2 minutos faisait partie de l’offre de Netflix jusqu’à peu, avant que le contrat n’arrive à terme et ne soit pas renouveler. Netflix se développe également dans ce pays progressiste : ‘’Actualmente hay más de 150 mil suscriptores al servicio en Uruguay, según datos proporcionados por Asoprod. Desde mediados de 2014 existe un convenio de alojamiento de contenidos de Netflix con la estatal Antel que permite a los nuevos usuarios de internet Vera acceder de manera gratuita por seis meses a Netflix. Sin embargo, este contrato carece de cláusulas para que el servicio de SVOT tenga en su catálogo cierta cantidad de películas uruguayas.’’

http://www.elobservador.com.uy/por-que-hay-tan-pocas-peli...

--

El olivo

Un grand-père arrête de parler et de manger, suite à la vente organisée par la famille et contre sa volonté d’un olivier qu’il affectionne tant. Sa petite fille qui souhaite vivement le voir renaître va embarquer pas mal de connaissances dans une aventure folle : rechercher et ramener cet olivier dans la ferme familiale. Ce film germano-espagnol réalisé par Icíar Bollaín vient de sortir en France le 13 juillet.

--

Egalement : Le film chilien Voix-Off obtient une critique moyenne de 3 sur 5. L’expression a l’air fluide, mais pour ce qui est de l’action… où est-elle ? https://www.youtube.com/watch?v=Gx1vbj69b7c

 

CHANSON

Mercedes Sosa ‘’oración al sol’’ – La chanteuse argentine propose une ode au plus bel astre. Ne surtout pas penser qu’elle garde un ton monocorde, vous risqueriez de vous faire surprendre. Le lyrisme de sa voix s’étend bien au-delà de ce que laisse entrevoir les premières notes :

 

Enrique Iglesias ‘’Duele el corazón’’ – Je n’ai pas honte de promouvoir une telle chanson. Non, cette musique commerciale n’est pas nulle. Moi qui suis un fervent détracteur d’Enrique Iglesias qui a pas produit grand-chose jusqu’à ce jour, je me dois d’apprécier à sa juste valeur ce dernier titre qui met l’ambiance ! Les paroles sont toujours vides, mais au moins, on bouge dessus ! Danser jusqu’à dix heures du matin, faut le faire quand même…

 

Alvaro Soler ‘’Volar’’ – Le nouvel album d’Alvaro Soler, qu’on avait connu l’année dernière avec ‘’El mismo sol’’ est envoutant. ‘’Los árboles nos pasan alrededor’’ : phrase criante de vérité ; nous passons continuellement à côté d’œuvres végétales, animales, auxquelles nous devrions plsu de respect. Aussi prenons notre temps, apprécions notre entourage, notre environnement :

 

Collaboration de Shakira et Carlos Vives ‘’La Bicicleta’’ – Un pamphlet d’optimisme et une ode à la bicyclette qui nous emmène partout où on le souhaite. Ce petit objet nous apporte tant de bons souvenirs de liberté et cette chanson nous le rappelle :

 

Macaco ‘’Coincidir’’ – Certaines histoires d’amour n’ont pas de fin. Nous, on aimerait que cette chanson n’en ait pas. Et ‘’coincidimos’’ avec les paroles si justes et belles sur les histoires de cœur.

 

ACTUALITES

‘’Aqui se comen cereales’’ : http://www.elmundo.es/madrid/2016/06/19/5765806f468aeb646...

Une boutique avec seulement des céréales, cela fait rêver et le concept est arrivé en Espagne. Venu des Etats-Unis, il commence à plaire au monde hispanique qui l’adopte.

 

CONFERENCE

‘’A qué saben las palabras ?’’ : cette conférence TED est géniale pour tous les traducteurs, et plus généralement ceux qui aiment la littérature. On peut faire beaucoup de choses avec les mots : les aimer, faire des anagrammes, les étudier… Et elle a raison sur un point : les ‘’palabras esdrújulas’’ sont ravissantes, elles vivifient la langue, sont inattendues et surprennent. Et l’interprétation, l’imagination autour des lettres est très drôle et nous fait réfléchir un temps sur celles-ci qu’on utilise sans plus voir ce qu’elles nous révèlent. Un quart d’heure de bonheur pour les oreilles et les yeux !

 

MOTIVATION

‘’Educando esclavos’’, Lytos – Je ne vous présente plus cet auteur-rappeur aux paroles humanistes, fortes et engagées. Cette fois, il fait la critique du système scolaire :

--

Merci à tous pour une fois de plus faire confiance à ce petit magazine francophone sur l’apprentissage de l’espagnol et du monde hispanique. Je vous souhaite de réussir dans vos objectifs et d’apprécier vos moments de repos. En espérant vous revoir d’ici quelques semaines, pour de nouveaux contenus autour de langue de Cervantes.

00:47 Publié dans Espagnol | Lien permanent | Commentaires (0)

12/07/2016

Un fantôme plutôt réussi

Le court-métrage du Golden Moustache intitulé "Le fantôme de merde" est absolument génial. Je l'avais gardé de côté depuis un certain temps dans ma playist et j'aurais dû le voir bien plutôt tant il est excellent. Si vous ne l'avez toujours pas vu, laissez-vous tenter par l'absurdité de cette histoire de fantômes et encore plus fou, de ces personnes qui peuvent les voir.

02:12 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)

10/07/2016

Alvaroooo

Il a été révélé l'année dernière par sa chanson ''Mismo sol'' qui était l'un des titres de l'été. Il est revenu avec plusieurs nouveaux titres en avril de cette année. Cette information est passée totalement inaperçue à mes oreilles, et je suis tombé dessus tout à fait par hasard au fil de mes recherches musicales. Et quelle fraîcheur, quel talent pour nous enchanter, notamment avec son titre "Sofia". Ce jeune catalan a tout l'avenir devant lui et va nous faire bouger encore longtemps les épaules :

02/07/2016

Bloqué

Écrite par le créateur de "bref" et interprétée par les "Casseurs Flowters", cette série brève de vidéos raconte les réflexions incongrues que se font deux paresseux passant leurs journées à l'appartement. L'épisode sur la Française des Jeux est juste énorme :

--

Un très grave accident a eu lieu ces derniers jours. Surtout, ne divulguez pas les articles qui ont pu le concerner : http://www.legorafi.fr/2014/07/18/plusieurs-bonnes-nouvel...

15:02 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (0)

28/06/2016

Le monde des poissons amnésiques

J'ai été voir aujourd'hui "Le Monde de Dory" et il est génial ! Il se place directement en deuxième place de mes meilleurs films EVER juste après "Zootopie" et devant "Wall-E" (oui, j'adore les Disney ;)). Et que dire du petit court-métrage qui le précède en salle et qui est juste trop "chou". Il figurerait assurément parmi les meilleurs court-métrages d'animation que je n'ai jamais vu. C'est hyper poétique et drôle . Un petit aperçu :

--

Au-delà de tous les éléments comiques (qui sont très nombreux) au long du film, il y a une petite morale et lueur d'optimisme qui sont très appréciables. J'avais une petite appréhension de voir des redites avec "Le Monde de Némo" et elles se sont très vite dissipées pour mon plus grand bonheur ! Foncez-le voir si vous en avez l'occasion !

22:27 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

19/06/2016

Espa'mag n°32 (juin 2016)

Espa'mag n°32 (juin 2016)

 

Édito : On y est ! Plus que quelques semaines pour connaître le dénouement (ou pas) de ces élections présidentielles en Espagne. Le nouveau vote semble se diriger vers de nouveaux blocages puisqu'aucun parti ne prend réellement les devants sur les autres. En espérant que la situation finisse par se décanter !

Cet espa'mag est allé explorer de nouveaux contenus, et propose quasi-exclusivement des nouveautés (hormis Rush Smith) de personnalités, pages n'ayant jamais figuré dans les précédentes éditions. J'espère que vous allez apprécier ! Une bonne lecture à tous, et vive l'espagnol !

 

Sommaire :

Littérature

Musique

Amérique Latine

Reportage vocable

Court-métrage

Vloggueurs/Vloggueuses

Politique

 

Littérature :

Ce mois-ci, je vous propose deux mini-nouvelles que j'ai beaucoup adorées :

''HISTORIA

Un cronopio pequeñito buscaba la llave de la puerta de la calle en la mesa de luz, la mesa de luz en el dormitorio, el dormitorio en la casa, la casa en la calle. Aquí se detenía el cronopio, pues para salir a la calle precisaba la llave de la puerta.''

Julio Cortazar

--

''Literatura con vallas

El ómnibus se detuvo en el kilómetro doscientos once. Marisa bajó y el chofer también, para entregarle su equipaje. Cuando el ómnibus retomó su marcha Marisa empezó a caminar. Eran parajes de tierras rojizas. Ignoro por qué tenían este color; en verdad no sé nada de geología.

Marisa caminó un par de kilómetros y se sentó a descansar sobre su equipaje. Ignoro si hacía calor o frío porque no sé nada de meteorología (además yo no estaba allí). Marisa quería levantarse y seguir su camino, pero tenía dolores en la pelvis. Nada puedo decir, por desgracia, sobre el origen de estos dolores, porque carezco de los más elementales conocimientos de ginecología.

Mariza hizo acopio de fuerzas y se levantó. Para orientarse mejor sacó de su bolso unos binoculares (o quizá fuera un catalejo; no sé nada sobre instrumentos ópticos) y echó una ojeada a los confines de su visibilidad. Avistó una figura humana, mosqueando en el horizonte. Caminó hacia ella. La figura caminaba a su vez hacia Marisa. Esto es lo que creo, aunque no me respalda en ello ningún conocimiento de geometría.

Unos minutos después la figura se hizo reconocible para Marisa. Era un hombre. Andaba casi desnudo y estaba peinado y maquillado con arreglo a las normas vigentes en el grupo humano, tribu, clan o a lo que fuera que él pertenecía. No quiero dar detalles sobre esto por miedo a meter la pata, ya que no sé absolutamente nada de antropología.

Cuando lo tuvo cerca, Marisa sacó su cámara fotográfica. Creo que se puso a regular el fotómetro, y no sé cuántas cosas más. Marisa era una excelente fotógrafa, pero yo no solamente no lo soy sino que no tengo la más puta idea de cómo se saca una foto. Parece que aquel hombre tampoco la tenía, porque cuando vio el artefacto se asustó. Se acercó a Marisa y le arrancó la cámara de las manos. No conforme con esto, le arrancó también la ropa y —ya con más delicadeza— se sacó él mismo la poca que traía puesta.

Entonces ocurrió algo que que me veo incapacitado de describir, quizá por falta de experiencia personal en la materia. No sé nada sobre sexo, y creo que por ahí corría el asunto. (Perdón si en algún momento me expreso de forma confusa o incorrecta; es que no sé nada de gramática.) En verdad la única disciplina que domino es la literatura. Sinceramente, creo que sé más que nadie en esta materia. Pero ya no puedo escribir más, lo siento. Mi falta de formación en otras disciplinas me lo impide, interponiéndose constantemente entre mi pluma y mis lectores. Esta traba merecería de mi parte, sin duda, un profundo estudio, pero yo no lo puedo hacer porque no sé nada de epistemología.

Sólo me queda entonces decir adiós, y gracias (no sé si corresponde despedirme así; perdón, pero es que no sé nada sobre modales).''

(Leo Maslíah, Uruguay)

 

Musique

Toketin, todo el dia barras - 

Du rap avec un air de reggae en espagnol, avec du texte, ça donne cela. ''Soy un niño grande'', ''Tengo el futuro en mis dedos''. Un peu d'air frais et un clip très bien réalisé.

 

Río Roma – Te quiero mucho, mucho - 

Une chanson d'amour banale (c'est la spécialité espagnole), mais avec une vidéo (avec les paroles) superbe et un entrain sensible qui emporte nos oreilles !

 

Amérique latine

Les argentins de Bersuit Vergarabat chantent avec une douceur appréciable. ''Así es'' : 

 

Reportage Vocable

Récupérer de l'eau dans le désert d'Atacama est un réel défi technologique. Un nouveau système permet d'attraper les gouttes de brouillard ! Un réel soulagement pour les habitants qui ont même pu créer une bière à partir des particules d'eau qu'ils peuvent récupérer. : 

 

Court-métrage

''Bla bla bla'' - 

Un covoiturage avec des invités très spéciaux qui ne parlent que très peu, on se demande l'intérêt de la vidéo... mais ce n'est que pour mieux nous surprendre. Ceux d'apparence faible peuvent être très forts et vice-versa.

 

Vloggueurs/Vloggueuses

''Cómo hacer reggaeton'', Wismichu. C'est peut être le vloggueur le plus populaire de langue espagnole. Il est vulgaire et ne fait pas l'unanimité. Mais pour la vidéo que j'ai décidé de vous présenter, il est juste excellent et développe un fond que nous nous sommes tous déjà un jour dit qu'il était vrai : la musique ''poubelle'', tout le monde peut en faire. Démonstration en plusieurs étapes : 

 

Sainzdeces décrit sa chaîne ainsi : ''Soy demasiado viejo para ser vlogger, así que describiré el canal como una recopilación de mierda personal variada..''. Il publie des petites chansons, accompagné de sa guitare. Il a un très grand public qu'il s'est forgé sur Vine. Sa tourne toujours autour du sexe et c'est assez vulgaire, mais il y a du rythme et c'est assez drôle. 

Il a posté sur sa chaîne une chanson de ses amis qui est géniale. Elle parle de la ''friendzone'', cet espace que tout amoureux(euse) redoute. 

 

CdeCiencia propose chaque semaine un petit résumé des dernières actualités scientifiques. Et les informations sont pour le moins étonnantes et très bien présentées. Enrichissant : 

 

Politique

''Jugando con Pablo Casado'' – Le youtubeur Rush Smith propose des interviews de chacun des 4 grands partis en liste pour les prochaines élections du 26 juin. Voici la vidéo avec Pablo Casado du PP (Partido Popular), parti de droite. L'interview est originale et les questions sont posées à partir de jeux vidéos sur portable ! 

--

Le parti Podemos ne cesse de monter dans les sondages à l'approche des nouvelles élections. Il se place désormais, depuis son alliance avec le parti IU, en deuxième position, à très peu de voix du PP qui reste en tête, mais devance le PSOE (Partido Socialista Obrero Español, parti de gauche).

L'interview de Rush faite à Pablo Iglesias : https://www.youtube.com/watch?v=V_p1RzPgzXM

Le programme du parti Podemos avec 394 mesures :http://lasonrisadeunpais.es/programa/

Merci à vous tous pour une fois de plus faire confiance à cet espa'mag pour vous permettre de connaître de nouveaux aspects de l'espagnol et des cultures qui l'entoure. On se retrouve dès le mois prochain pour toujours plus d'hispanisme !

18:54 Publié dans Espagnol | Lien permanent | Commentaires (0)