Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

arnaud tsamère

  • Pète et répète... (238)

    Voici un extrait du spectacle d'Arnaud Tsamère qui devait être ensuite reproduit "à l'exactitude" par un autre humoriste (Vincent Piguet en l’occurrence, qui n'a pas l'air super drôle). Il y chante de très nombreuses chansons, en jouant sur un comique de répétition à se tordre. Comment allier l'humour et la "bonne" chanson : 

    Ps : Désolé pour la blague du titre que je ne reproduirais pas sur ce blog car c'est vraiment déjà trop bas de ma part de l'évoquer !

  • Du nihilisme social (209)

    Le mutisme

    Parfois, des altercations verbales peuvent aller loin, plus loin que l'amitié, l'amour ou l'attention quelconque que l'on affecte pour son interlocuteur. Comment une discussion peut-elle virer dans une cacophonie de vers brisés sans fondement et profondément blessants ? Alors on se dit : "heureusement, ce ne sont que des mots". C'est une vision trop simpliste et parfaitement biaisée que de penser que les mots n'ont pas de sens, qu'ils n'ont pas un impact; que nous pouvons survivre à tous les mots, que nous sommes au-delà du verbe, car c'est nous qui l'avons "construit". Nous ne maîtriserions pas notre propre invention ? Les communications ont certes toujours été tendues, mais là, nous atteignons en ces temps, des limites. Si bien que ma "non-communication" (ou bien ma propension à ne pas rentrer dans cette perspective du "parler pour combler les blancs" de nos discussions) commence à être perçue comme un "moyen d'expression pertinent" par certains ou comme une "lâcheté" pour d'autres, lorsqu'avant on ne la considérait tout simplement pas.

    --

    Maxime Leforestier nous offre des moments de poésie et de franc-parler à l'état pur, me rappelant le lyrisme des chansons de Brassens (il a d'ailleurs repris plusieurs de ses chansons).

    --

    "Avril, ne te découvre pas d'un fil" :

    Même si cela dépend des jours, l'adage a pu être vérifié ces derniers jours (pas aujourd'hui heureusement, il fallait un peu de soleil pour que les enfants s'amusent à chercher les chocolats !). Cela a également été le sujet donné à Arnaud Tsamère qui a réalisé une excellente parodie de vaudeville :