Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2016

Besoin de votre aide

Coucou les irréductibles visiteurs de ce blog ! C'est vrai que ce blog tombe peu à peu dans un silence assourdissant, mais ce n'est que pour mieux me consacrer à des projets ambitieux, dingues, surdimensionnés, étonnants, passionnants, appelons-les comme on le voudra. Toujours est-il qu'ils prennent un temps fou. Je sors de terre pour vous en présenter un que j'étudie depuis près de douze mois déjà et qui me tient particulièrement à cœur. Je commence à recevoir un soutien appuyé de mon papa sur la partie technique.

Je viens de me lancer dans un concours pour lequel je souhaiterais que vous m'aidiez afin de remporter une étude de marché. Vous avez bien entendu ! Il s'agit d'une idée de création d'entreprise. Tout est dit sur la page de vote : http://startupmarketfit.com/livresque/

Merci d'avance pour votre geste et à très vite sur cette page (car je ne l'abandonnerais pas de si vite !) !

04/11/2016

Studio Movie : Ils nous la font à l'endroit !

Cette équipe de youtubers commence à réaliser des travaux incroyables, comme ce court-métrage "Reverse" qui est renversant et plein de rebondissements :

08/08/2015

Magiiiiiie (315)

J'ai les yeux qui pétillent lorsque je vois des mains s'agiter, c'est normal ? Ce gars-là est un génie ! Son humour anglais porté sur la mimique n'est amusant que par moments, mais sa dextérité est impeccable et l'illusion est parfaite (ou presque, car un oeil aguerri remarquera les quelques instants de relâche où il fait apparaître son "truc"). C'est poétique, c'est beau, c'est magique ! [et c'est Français : Yann Frisch !]

01/05/2015

Ben E. King (233)

Une immense pensée pour l'interprète de "Stand by me" qui est mort aujourd'hui. 

--

Je suis resté "scotché" devant le passage de ce magicien dans "Britain's Got Talent" : 

27/03/2015

Lunii, Balls et Rush (201)

Quel titre improbable et totalement dénué de signification !

--

Une petite période de "rush" en ce moment m'empêche d'être particulièrement efficace par ici, et notamment de publier chaque dimanche des petites nouvelles (et oui, vous aviez déjà oublié que j'en écrivais !). Mais, j'ai tellement hâte de reprendre l'écriture et ai tellement appris ces dernières semaines que je pourrais me surprendre... ou comment être frustré de ne pas avoir le temps de s'exprimer pleinement !

--

Parfois, en consultant mes e-mails, je tombe sur des surprises (non, je parle pas des e-mails coquins ou des tonnes de publicité), comme sur ce véritable coup de cœur que j'ai eu pour un projet Ulule. L'histoire créée à partir de nos informations se modernise ! Je soutiens, à défaut d'avoir les finances pour, moralement à fond ce projet ! Il en faut peu pour que je sois conquis... 

--

La fin de la websérie "La théorie des Balls" est juste exceptionnelle : drôle, très bien écrite, pleine d'effets surprenants; non, vraiment, ce sont des génies ces acteurs, ces producteurs, réalisateurs (etc.) ! Vivement leur prochain projet ! 

15/03/2015

Des liens sur le Brésil ou des Brésil-liens (190)

J'aurais vécu une journée très riche en informations ! Pas très passionnant pour vous à lire, donc je vous épargne la quasi-totalité de mes découvertes futiles, qui prennent de sens que pour mon égo, et vous livre les moments impactants (c'est valable comme pluriel ? Parce qu'on me le refuse...) de ma journée.

--

Premièrement, j'ai achevé l'énorme travail de montage de cette deuxième vidéo d'une série qui présente des sujets sur l'Amérique latine. Je vous laisse juger par vous-même du résultat : 

--

Je n'arrive toujours pas à réaliser que les vidéos informatives; celles qui sont réellement intéressantes n'arrive pas à dépasser les 100 000 vues, quand des chatons en font des millions. Enfin bref, celle de "Data gueule" sur le tabac est tout à fait saisissante et criante de vérité : quand arrêterons-nous la dépendance ? (de toute part, n'allons pas dire que le problème ne revient qu'aux fumeurs...) 

--

Enfin, j'ai été très sensible à une vidéo d'un "amateur" (terme pris dans son sens neutre) plutôt doué en hommage à une émission américaine dans la même veine que le Muppets Show. J'ai regardé des extraits, ça à l'air plutôt mauvais. Mais sa vidéo est géniale ! Le secteur de la reprise apporte beaucoup de surprises ! Encore une chanson qui va me marquer. ''I don't want to live on the moon''. Même si, comme disait Oscar Wilde, il faut toujours viser la lune, car au moins nous sommes sûrs de retomber dans les étoiles (il le disait certainement mieux, mais j'ai une fatigue extrême pour me souvenir exactement des termes qu'il employait et je n'ai pas tant envie de vérifier une citation qui n'est juste passagère et loin d'être le plus utile de mon propos [...]) :

04/03/2015

Youtu'begin (179)

Quelques petits pouces qui ont beaucoup d'avenir en tant que "podcasteurs" !

17/02/2015

Concentré (166)

Je ne suis pas fan de la musique, mais en revanche, en tant qu'amoureux des défis techniques, j'ai trouvé celui-là très corsé et brillamment relevé ! Réaliser un clip vidéo de 3'20'' en seulement 5 secondes voilà le défi que s'est proposé Guillaume Panariello pour illustrer la chanson de Siska "Unconditional rebel". Le résultat est un slow-motion avec beaucoup d'imagination ! Je suis admiratif devant le temps qu'ont dû attendre les figurants pour que chacun soit placé au bon endroit !

https://vimeo.com/118738368#at=87

 --

Autant le dernier album de Kyo ne m'a pas du tout convaincu; moi qui avait tant aimé les quelques titres que tout le monde a en tête (Le Chemin, Je cours, Je saigne encore, etc.); mais je pouvais tout de même faire l'effort -et je m'aperçois que je ne l'ai pas fait- de partager la chanson qui a retenu mon attention (enfin, mon oreille) et qui se détache du lot : "Poupées russes". 

--

C'est quoi cette tendance sur Facebook à créer des événements drôles mais qui ne sont que le fruit d'une imagination au-ras-des-pâquerettes ? Autant je suis friand de l'humour absurde, des jeux de mots (même nuls) et de tout amusement avec la langue française; autant là, je suis consterné par les blagues qui sont faites et qui soulèvent des masses. Vous pouvez ainsi, par exemple, vous inscrire à "traque pour retrouver Ornicar", "randonnée pour savoir si tous les chemins mènent à Rome, "grand débat national pour fermer les hôpitaux qui se moquent de la charité", "grande pêche pour vérifier s'il y a anguille sous roche", etc... Non, mais sérieusement, écrivez des sketchs dans votre coin et laissez la place à des manifestations plus sensées... ou alors faites de meilleurs jeux de mots (ce qui est moins facile). En fait, c'est pas tant le fait que ces blagues soient faites qui me consterne, c'est qu'elles prennent tant de place [pourquoi ne pas toutes les rassembler sur une seule page[à laquelle je m'inscrirais bien sûr]... autant de place qui n'est plus à accaparer nos yeux vers des informations "plus intelligentes" ou du moins, diversifiées.

-

"Blue Jasmine" ne m'avait pas totalement convaincu... mais "Magic in the moonlight", c'est génial, simple, original et sans prise de tête. Et je suis particulièrement friand de la chute à laquelle je ne m'attendais pas du tout, je me suis fait avoir comme un bœuf (ça me fait penser que je pourrais créer un événement sur Facebook qui s'intitulerait "grande marche pour ceux qui en on marre de porter le bouc") ! Woody Allen remonte dans mon estime. 

--

Je me demandais pourquoi les mardis gras, nous mangions des mets sucrés ou salés...

--

La loi Macron a été passée de force dans la Constitution grâce à l'article 49 alinéa 3 qui permet au Premier Ministre de faire passer une loi si ça le chante, sans que celle-ci ne soit votée ! C'est une honte. La loi n'avait pas l'air pour autant vraiment mauvaise; mais c'est vrai que certains points méritaient d'être examinés à part...

Voici un condensé des principales mesures sur les quelques 200 que contient cette loi : http://www.huffingtonpost.fr/2015/02/17/loi-macron-travai...

13/02/2015

VENDREDI 13 (162)

Pour la Saint-Valentin, je voulais vous partager ce court-métrage très classe, très subtile, et au titre très sobre, et qui est particulièrement destiné à toutes les femmes qui rêvent que les hommes soient plus tendres avec elles. 

09/10/2014

Il n'y a que toi qui puisse me lire (035)

Il y avait un artiste dans mon groupe d'anglais. Je le côtoies une fois par semaine, lors de ce cours, depuis plus d'un an. Et c'est seulement maintenant que j'apprends un de ses talents (et encore, c'est un ami qui l'a démasqué [car les vrais artistes sont souvent modestes (pas toujours, il faut regarder ce que faisait Dali de sa personne...)]) ! Tout le monde connaît plus ou moins personnellement un "artiste"; mais qui connaît un "so fucki** brillant" dessinateur que lui ? Safet, c'est son prénom. "The World of Safet", c'est donc son monde qu'il nous expose. Il a mon âge et participe déjà dans des expositions ! Pas étonnant vu son talent ! Un petit tour sur page vous en donnera un bel aperçu : https://www.facebook.com/pages/The-World-of-Safet/5793463...

--

Je me suis toujours posé la question de savoir si vous préféreriez que je laisse intact mon blog une fois que les notes ont été écrites ou que je pourrais les modifier à foison, les enjoliver (encore que, on pourrait se demander aux yeux de qui elles le seraient...), les nourrir. Mais je pense avoir trouvé un bon compromis : faire des ajouts sans jamais modifier (sauf pour faute d'orthographe ou de syntaxe) mes blognotes et signaler cette nouvelle "matière à lire" (ou à ne pas lire, selon l'envie) dans la blognote qui paraîtra le jour suivant (ou dans un futur immédiat [je fais cette précision au cas où un lecteur de 2016 me lirait et se rendrait compte que mon projet de septembre14 de serait plus valable]).

Je vous annonce pour commencer cette nouvelle manière de procéder que j'ai rajouté un paragraphe (le dernier de la blognote) sur le thème des prénoms, car je voulais vraiment mettre au clair mon ressenti face à la désignation des personnes, à l'importance qu'on leur donne, au panurgisme inhérent dont font preuve les parents qui cherchent la mode, ainsi que mon ras-le-bol face aux moqueries effrontées sur les prénoms.

--

Il ne faut pas réprimer ces instants ''revanchards'' où on chercher à tout prix à avoir raison ! Car c'est un sport saint que de débattre, tant qu'on parvient à tourner un peu plus loin du pot et à ne pas trop s'y frotter (ça peut faire mal à la peau et au pot, manque de pot, ce dernier en a pas (je voulais imaginer la suite)). Et aujourd'hui, c'est autour d'un emploie sur l'indicatif ou le subjonctif après une locution restrictive telle que "il n'y a que... qui", que je me suis battu et évertué de montrer que le subjonctif s'employait dans un tel cas. En réalité, les explications trouvées sont confuses et finalement assez souples : les deux peuvent s'employer avec une différence entre les deux très mineure !

Un commentaire pertinent que j'ai trouvé sur forum "études-littéraires", se basant sur la grammaire Riegel : "Tu es le seul qui puisse le faire : C'est pour moi une hypothèse plausible. Mais je ne t'ai pas forcément déjà vu le faire, je ne l'ai pas forcément constaté.

Tu es le seul qui peut le faire : Ma remarque est un constat; j'ai déjà constaté que tu pouvais le faire, je t'ai vu déjà le faire, c'est une réalité."

--

Rien n'est impossible, rien n'est écrit d'avance...

--

Une phrase marquante de la bande-annonce du film "Wild" : "Si c'est au-dessus de tes forces, dépasses-toi".