Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

écriture

  • Je dors moins et je me porte mieux (006)

    J'avais pour habitude avant (je préciserais un peu plus tard dans la blognote ce que cela signifie dans l'espace-temps) de dormir 7 heures ou 7 heures 30 tous les jours, y compris pendant les vacances, avec une rigueur monastique. Pourquoi je m'inflige cela ? Parce que c'est tellement bon de ressentir la fraîcheur du matin quand tu sors ouvrir les volets, c'est si agréable de pouvoir écrire la nuit alors que les douze coups viennent de retentir. Je trouve le sommeil au-delà de ce tempo régulier, une vraie perte de temps et je ressens beaucoup moins de plaisir pendant ma journée si je venais à me réveiller vers 11h (ce qui a du m'arriver une ou deux fois maximum dans l'année). Mais pourquoi je me mets soudainement à vous raconter comment je passe mes nuits ? Parce que j'ai décidé de donner un changement drastique à ma vie et de la vivre encore plus à cent à l'heure, en essayant le sommeil polyphasique everyman.

    Le sommeil polypha quoi ? Polyphasique, qui se réalise en plusieurs (poly) phases (3h20 de sommeil la nuit et trois sieste de 20' la journée). Ce qui réalise une économie de 2h30 à 3h sur chaque jour, soit 20h à réutiliser librement chaque semaine : c'est juste trop super méga génial ! Cela fait ma troisième soirée que j'expérimente ce sommeil et je dois dire que la phase d'adaptation se passe plutôt bien (contrairement à d'autres qui ont plutôt souffert d'après ce que j'ai lu). Evidemment ce n'est pas à tester si vous n'avez pas de projets à réaliser, si vous êtes accro à la télé ou si vous vous abreuvez de séries téléchargées (légalement bien sûr). Etant donné l’absence d'études à long terme sur le sujet je ne vais prolonger cette expérience que sur une année maximum (je jubile juste à l'idée de tout ce que je vais pouvoir réaliser, lire, voir, expérimenter, découvrir (c'est un synonyme de l'adjectif précédent, non ?), approfondir, partager, améliorer, rêver, etc.).

    Cela va me permettre notamment de reprendre l'écriture, que je n'hésiterais pas à partager de temps en temps par ici. Je trouve l'horaire entre deux heures et trois heures particulièrement indiqué pour être des plus productifs (je projette de faire comme Weber, écrire une nouvelle par jour, même courte; et au bout de quelques semaines en choisir une et l'approfondir).

    Ma plus grande peur en testant le sommeil polyphasique est pour l'adaptation alimentaire (très désordonnée pour le moment) et le sport (que je pratique à plutôt grande intensité et je sais pas si c''est compatible). Les siestes sont également un sujet délicat qui vont peut être faire échouer le projet. En effet, étant à la fac, il ne m'est pas possible de les poser à un horaire fixe qui serait le même pour tous les jours et je ne sais pas si c'est bon de faire varier l'heure de la sieste selon les jours. A suivre donc !

    Alors non je ne suis pas insomniaque, non je ne suis pas fou; j'ai juste envie de vivre de nouvelles expériences chaque jour et je saisis chaque opportunité !

    Mon histoire était à dormir debout, pas vrai ?

    --

    En courant, j'adore penser, et c'est parfois surréaliste : "C'est une montre qui dit à une autre : "Allez vas-y révèle-lui tes sentiments; ne sois pas en retard pour faire tes avances !".