Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

the voices

  • Six mâts nés (275)

    Cette dernière semaine m'a laissé davantage le temps de regarder des films et de passer à une reprise au cinéma et de constater au passage que le prix des places ne va pas en s'améliorant (14.10€ pour une séance en 3D [bon, faut dire aussi que je ne me "trimballe" jamais avec ma carte étudiante [que j'ai dû perdre d'ailleurs]]). "Mad Max : fury road" était à l'honneur puisque la bande-annonce m'avait captivé (alors que le genre du film ne m'est pas du tout familier à la base). Et la 3D, c'était le petit grain de sable qui parachève l'immense beauté d'un château. C'est l'un des premiers films où je la trouve utile d'ailleurs. La scène d'entrée est bien rythmée et utilise la dimension pour nous mettre dans l'ambiance directement : vous allez recevoir une bonne dose de surprises ! Et que de rebondissements durant les deux heures du film ! J'adore l'esprit totalement "barge" du scénariste et la folie de certains personnages comme "l'homme" à la guitare. Un bijou d'action !

    --

    Dans un genre totalement différent, j'ai enfin pu voir "Her", un drame romantique qui m'avait également tapé dans l’œil (j'adore à ce sujet la question de Baffie : "Doit-on consulter une ophtalmologiste qui nous a tapé dans l’œil ?"). C'est exactement le bijou de comédie que je me représentais. Oui, vous avez bien lu, j'ai nommé un film par le contraire de ce qu'il était annoncé par les producteurs. Je ne vois pas du tout où se trouve le drame en réalité (il est très ténu). La fin est trop prévisible et le propos parfois très caricatural et le scénariste n'a pas su maîtriser parfaitement le développement d'un intelligence artificielle, ou du moins de le rendre plausible. Malgré cela, on passe un très bon moment et on s'inspire, on se dit que peut-être faudrait-il arrêter de croire que des programmes binaires vont trouver l'amour pour nous. 

    --

    Enfin, j'ai regardé aujourd'hui "The Voices", ce film à l'humour noir corrosif et qui avait sur le papier la bande-annonce qui me donnait le plus envie des trois que j'ai présenté aujourd'hui. Malheureusement, ce fut une légère déception. Même si on passe un bon moment comme pour "Her", le film parvient pas au génie que les extraits annonçaient pourtant. Des erreurs dans l'écriture (femme découpée en morceaux, puis son corps est retrouvé par la police) et un manque de rythme efface presque la beauté d'Anna Kendrick que je n'avais pas reconnue et l'humour noir qui peut prêter à sourire par moments, sans jamais gagner l'hilarité que m'avait provoqué (j'exagère un tout petit peu, mais c'est presque la vérité !) un "Les nouveaux sauvages" !