06/01/2013

Un excellent film : V pour Vendetta

"les artistes mentent pour dire la vérité, les politiciens mentent pour la cacher"

Tirée de "V pour Vendetta" cette phrase m'a parue magnifique lorsque je l'ai entendue pour la première fois. Puis, cela a été une vérité, un coup de matraque derrière la tête; un réveil. C'est tellement vrai qu'il n'y a pas d'autres mots, ou du moins pas si concis, pour dire cette vérité, cette triste vérité : nous sommes gouvernés par des politiciens manipulateurs. Sans cacher les nombreux faits indisibles qui les entourent, ces personnes n'auraient jamais été élues, sans dire au peuple qu'il serait en sûreté durant son mandat, il n'aurait pas la joie et le pouvoir de décider pour les autres (et cela est tout particulièrement d'actualité avec les récents voeux de Mr. Hollande).

Ce film traite de nombreuses notions philosophiques telle que la liberté, la vérité, avec presque une retenue sur les sujets abordés, une objectivité laissant au spectateur l'orientation de sa réflexion. "V", le personnage principal a un but : se venger contre un gouvernement dictatorial qui l'a longtemps malmené, va utiliser le terrorisme pour servir sa cause. "La fin justifie les moyens". "V" représente-t-il la folie ?

Bande-annonce du film :

Alors certes, voilà sept ans que ce film est sortit, mais il n'est jamais trop tard pour le regarder. Il existe une tendance aujourd'hui à se dire "oui mais le regarder ne me servira à rien puisqu'on en parle plus". Or, c'est (archi) faux ! En effet, une cause est défendue que parce qu'il y a des personnes pour la mettre en avant. Aujourd'hui, j'ai mis cette perle en avant et je crois espérer qu'il ne passera pas inaperçu. Ce n'est pas un chef d'oeuvre mais une production très bien tournée avec en prime, une Nathalie Portman excellente dans son rôle d'Eivy. 

Vous avez certainement reconnu le masque de "V", celui qu'Anonymous arbore. Ce groupe d'activistes (hackers pour la plupart) qui est intervenu récemment dans de nombreuses affaires portant sur la liberté de l'homme, sur ses droits. Son action la plus représentative est celle contre le gouvernement américain en signe de protestation suite à la fermeture de Megaupload (au passage, Mega, son successeur, ouvre dans moins de deux semaines).

La critique de "Le blog du Cinéma" : " est un petit bijou de noirceur nous proposant une vision du monde pessimiste mais ô combien réelle."

Pour les "English people", vous pouvez voir la version anglaise : "V for Vendetta".

21:59 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire