Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2015

Vie à crédit (324)

Si cela est presque toujours vrai économiquement, cela l'est aussi écologiquement. L'ONG Global Footprint Network nous fait remarquer qu'hier était le "jour de dépassement". Autrement dit, du début de l'année jusqu'à hier, nous avons consommé autant d'énergie que la Terre ne peut en produire en une année entière. En moins de huit mois, nous consommons une Terre. Et la date ne cesse de se rapprocher. Alerte. Nous sommes le 13 août et jusqu'au 31 décembre, nous devrions couper électricité, eau, voitures et tout le bazar, si nous voudrions être en accord avec ce que peut nous fournir notre locataire, la Terre. Certes la démographie augmente, mais cela n'empêche en rien d'avancer vers un monde qui consomme moins, et qui est plus responsable envers notre environnement. Il faut retrouver l'équilibre, en finances comme en ressources naturelles, si nous voulons prospérer et laisser à nos enfants des lendemains qui chantent. 

*La fabrication d'un portable nécessite 44 kilogrammes de matières premières.

*Un projet de douche qui économiserait 70% d'eau est en cours de production. Il s'inspirerait des brumisateurs. Je n'ai vu nulle part si l'efficacité du lavage était au rendez-vous, mais vu l'engouement et les caractéristiques de l'appareil, je suppose que oui. C'est une vraie bonne nouvelle : http://www.huffingtonpost.fr/2015/08/12/nebia-douche-revo...

Pourvu que le prix de production baisse afin qu'il soit accessible à tous. Toute nouvelle installation devrait se faire avec cet appareil. 400 dollars c'est encore de trop, mais d'ici quelques années... le retour sur investissement doit être rapide, donc vous faites des bénéfices, et vous faites un geste pour l'environnement ! 

Le projet sur kickstarter a déjà récolté près d'1.4 millions de dollars : https://www.kickstarter.com/projects/1499369835/nebia-sho...

Écrire un commentaire