Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2016

Absence

Coucou tout le monde ! Vous m'aviez oublié ?  Vous ne me reconnaissez pas ? Si, si, c'est moi... Mais si, faites un effort ;) Oui, celui-là même ! Vous n'aviez tout de même pas pensé que je vous abandonnais en filant à l'anglaise ? D'autant plus que je n'ai appris que la manière française et plus courtoise qui est de rester, ou alors longuement s'excuser avant de partir pour n'offenser personne.

Allons au vif du sujet de l'essentiel (^^). La raison de cette absence prolongée n'est pas à incriminer à une chose en particulier, mais à un état d'esprit et des milliers de choses qui s'amoncellent un peu partout, que ce soit dans ma chambre, sur mon pc, ou dans ma tête. Des projets à très court, moyen ou long terme. Des projets en veux-tu, en voilà. Cela peut paraître génial, mais c'est plus frustrant qu'épanouissant si on laisse tout cela qu'au stade de l'idée. Et pour que quelque chose se concrétise, il faut y passer du temps. D'où mon absence : CQFD (Ce Qu'il Fallait Démontrer [je précise pour ceux qui découvrent l'Internet [si, si, ne riez pas, ça peut exister encore de nos jours des personnes qui ne connaissent pas ce réseau étrange]]).

Tout ceci n'est pas secret, mais je mettrais certainement trop de temps à tout raconter, mais sans rentrer dans le détail : idée de création d'entreprise, demande à faire pour le Master de traduction, une idée de jeu vidéo sur l'athlétisme, etc. 

Mais je vais essayer de redevenir assidu par ici, d'autant plus que c'est un exercice vraiment plaisant et qui m'apporte souvent davantage que je ne pensais recevoir, alors que mon but premier était de donner ;) Merci de continuer à me faire confiance !

--

Les Fréro Delavega sortent un single et comme toujours, cela rentre dans la tête facilement, cela en ressort beaucoup moins facilement et ça te donne des petits élans à ton cœur, tu commences à voir des ours en peluche partout, des yeux pétillent et ta voix se met déjà en écho avec eux, sans toutefois atteindre leur timbre doux et enchanteur. On commence à comprendre la mécanique de leurs chansons, donc il n'y a plus de réelle surprise musicale et parfois même des impressions de déjà-entendu (mes deux dernières propositions ne veulent-elles pas dire la même chose ?). Ma plume s'agite, est-ce que tu la lis ? : 

--

Lors d'un stage d'athlétisme de cinq jours, j'ai pu donner beaucoup de consignes, de "savoir(s)", mais également recevoir des "surprises" des jeunes.  Et parmi ces dernières, on m'a fait découvrir un groupe japonnais dont je suis tombé sous le charme, sans connaître trois mots de la langue (si, si, c'est possible...). Je vous mets au défi de résister au bouton replay : 

00:02 Publié dans Blog, Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire