Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2015

Diagnostic (345)

Un petit court-métrage réalisé par Fabrice Bracq avec comme acteurs principaux Michel Cymes, Nicole Ferroni et Arnaud Cosson. Et un ou une "guest" que je vous laisse découvrir ! C'est très drôle, très con (c'est l'occasion de le dire) et absurde. Même si on rit pas au larme, on apprécie énormément le trait d'esprit du scénariste, ainsi que l'auto-dérision finale qui est courageuse et surprenante. Seul bémol, le rythme qui est assez long parfois. 

--

Pour ce qui est de la santé économique française, ce matin a apporté deux grosses mauvaises nouvelles. La France devra rembourser 950 millions d'euros à la Russie pour les Mistral non-livrés. D'un autre côté, c'est rassurant si on ne veut pas que les armes se retournent contre nous. Il est vraiment temps de compter sur de nouveaux secteurs de production, d'innovation, de services pour pouvoir subvenir à nos besoins financiers. Comment peut-on encore investir massivement dans des moyens de destruction (de dissuasion qu'ils disent lorsqu'il s'agit de vendre) ?

Enfin, c'était attendu, mais on préférait nous le cacher le plus possible : l'EPR de Flamanville va accuser de nouveaux retards (étonnant lorsqu'on nous annonçait de gros problèmes sur la cuve du réacteur ?) et des rallongements sur le budget nécessaire à sa construction. Il rentrera ainsi NORMALEMENT en service au 4eme trimestre 2018 (histoire de ne pas dire 2019 et de ne pas trop inquiéter les traders qui doivent avoir de sacrés frayeurs en ce moment) et pour le coût total de 10.5 milliards d'euros (soit 2 milliards de plus que la précédente estimation). Soit 6 ans de retard et 7.5 milliards d'euros supplémentaires par rapport au budget voté initialement. Combien de projets sur les énergies renouvelables auraient pu être développer dans le même temps avec ces sous ? Rassurons-nous, les chinois qui construisent deux de ces réacteurs nouvelle génération vont pouvoir nous donner leur avis sur leur utilité puisque le premier devrait entrer en service fin 2015 et le second en 2016 (au prix de combien de pertes humaines ? mystère).

10:04 Publié dans Humeurs, Humour | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire