Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2016

Riche ou pauvre riche ?

Pourquoi est-ce que nous nous dirigeons vers un monde où tout est encore plus concentré ? L'argent n'est distribué plus qu'entre un tout petit nombre, les habitations s'empilent dans des tours toujours plus immenses, les magasins se réunissent, se concentrent dans de larges complexes, le jus, lui aussi, est souvent, concentré. Finalement, il n'y a plus que les élèves qui le sont de moins en moins. Mais sérieusement, pourquoi nous n'arrivons plus à nous fondre dans l'immensité du monde ? Les dunes sont plus fragiles que les grains. Lorsqu'il y a un rassemblement, les personnes sont plus vulnérables que lorsque celles-cis gambadent allègrement en ordres dispersés. Que ce soit pour les attentats, que ce soit pour le retrait d'argent massif, que ce soit pour l'immoralité, on est toujours plus ciblé lorsqu'on est plusieurs. Répartissons-nous, répartissons tout.

Pourquoi "qui veut gagner des millions ?" s'appelle ainsi alors qu'on ne peut, au maximum, gagner qu'un seul million ?

Les Etats-Unis sont toujours plus stupides. Quelle idée que de faire une loterie avec à la clef plus d'un milliard et demi de dollars ? D'autant plus que la moitié des gains reviennent à l'état auquel appartient le gagnant (grâce aux taxes). Heureusement, il y a eu 3 gagnants ! Mais c'est stupide de faire un gagnant à 1 milliard lorsqu'ils auraient pu en faire 10 000 à 100 000€, une somme qui inciterait tout le monde à continuer de travailler et qui en même temps permettrait de se faire plaisir à souhait, de sortir des sentiers battus auxquels on se cantonne soi-disant parce qu'on ne peut que s'y résoudre, financièrement. En effet, le parachutisme c'est cher, le kart également, mais la course ? C'est sûr que dix kilomètres par heure c'est pas très spectaculaire... mais avec un peu d'entraînement vous pourrez atteindre et maintenir une vitesse de croisière avoisinant voire dépassant les 20km/h !

Il y avait 1826 milliardaires dans le monde en 2015 et ce chiffre ne cesse d'augmenter depuis quelques années. Les patrons des grandes multinationales s'enrichissent toujours plus, et ne redistribue finalement que très peu, même si leur communication dit le contraire. Mr Zuckenberg qui veut redistribuer 99% de son argent me fait doucement rire. Ses 45 milliards, il veut les redistribuer au cours de sa vie pour transformer le monde. Seulement, il ne les donnera pas maintenant, car il faut encore les faire fructifier. C'est un peu comme Bill Gates, même si on ne peut pas les incriminer de donner leur argent, on peut le faire, car ils semblent ne pas le donner assez vite et facilement qu'ils ne le disent. Il y a des problèmes majeurs clairement identifiés et urgents qu'ils pourraient résoudre avec un peu de bon sens : l'environnement, l'accès à l'eau, à la nourriture, etc. Un peu comme Bernard, les riches se retrouvent trop souvent au tapis. Accompagnons-les vers le monde de demain, bien moins porté sur des réalités matérielles et virtuelles que sur l'échange et le partage.

De toute façon, on est riche... que de : 

Écrire un commentaire