Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Cri-tics

    Pour les plus anglophones des francophones qui seraient un minimum intéressés par le cinéma, je vous recommande les vidéos de la chaîne "Honest Trailers" qui vous montre comme son nom l'indique, ce que devraient être les bande-annonces si elles vous disaient la vérité (enfin celle qu'ils ont jugé être correcte en regardant le film). Et sur "Vice-Versa" ils ont eu peu de choses à "critiquer"... une preuve supplémentaire que c'était un bon film ? En tout cas, il nous faut une suite ! 

    --

    Je suis très déçu par la bande-annonce d'Alvin et les Chipmunks 4. Car au-delà du phénomène des vidéos qui reprenaient toutes les chansons avec les écureuils du film, je trouvais vraiment l'intrigue originale (du moins l'idée de départ) et le traitement assez drôle et je m'étais laissé emporté par l'innocence et l'atmosphère de cette série de films. Mais là, je dois dire : Non, non, et non, quoi. Pitié, vous êtes tombés bien bas.

    --

    Si vous voulez mon avis, Benjamin Piat fait de belles chansons... 

  • Le NU-cléaire

    N'oubliez pas de signer la pétition pour montrer notre engagement et notre demande à tous les pays de réduire leurs émissions (sa vidéo vous a bien fait rire, vous pouvez bien lui accorder quelques secondes pour appuyer son excellente démarche) : https://formulaires.fondation-nicolas-hulot.org/fra/osons/

    --

    L'énergie, il faut la mettre là où c'est nécessaire ! Certains ne comprennent toujours pas que d'immenses installations qui font des morts à leur construction, à leur destruction, qui coûtent des sommes astronomiques dans toutes les étapes de leur vie et qui sont souvent cachées aux yeux du consommateurs ne sont pas la solution au problème énergétique. Petit tour du point d'horizon du nucléaire :

    **EDF a demandé à pouvoir mettre en service son EPR à Flamanville 36 mois après la date prévue actuellement (cela repousserait jusqu'à 2020). En échange, l'entreprise devrait tout mettre en œuvre pour que la centrale de Fessenheim ferme d'ici juin 2016. Si cette contrepartie semble intéressante, elle a déjà été repoussée auparavant et n'est pas à l'abri de l'être à nouveau... donc, méfiance !

    **Le Royaume-Uni achète pour 24,5 milliards d'euros deux réacteurs EPR à la France et à la Chine. Oui, la Chine va investir dans ces réacteurs afin d'augmenter son expérience et pouvoir aussi implanter ses propres réacteurs au Royaume-Uni, dont plusieurs constructions ont également été actées. Ôtez-moi d'un doute : ils ont vraiment acceptés le fait qu'un EPR ne coûtait pas 3 milliards d'euros ? J'espère pour eux qu'il n'y aura pas une explosion du budget... car on ne sait toujours pas, au final, le coût de construction d'un tel mastodonte.

    **Un rapport de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) publié cette semaine situe le prix de l'électricité qui proviendrait à 100% d'énergies renouvelables d'ici à 2050 quasiment au même prix que s'ils provenaient d'un scénario de 55% de nucléaire et 45% d'énergies renouvelables dans la production d'électricité. Et on peut supposer que cette étude ne comprenait pas les coûts exorbitants de démantèlement, puisque de ceux-ci, on ne s'en préoccupe même pas.

    **EDF dit que l'électricité augmentera quasiment chaque année d'une ''hausse raisonnable''... Faut-il entendre que cette hausse est due à l'essor des énergies renouvelables qui font concurrence au nucléaire ? C'est vraiment pitoyable de se laisser embarquer jusqu'au bout dans une entreprise en ruine. http://www.challenges.fr/energie-et-environnement/20151018.CHA0624/edf-va-reclamer-des-augmentations-de-tarifs-pour-renover-son-parc-nucleaire.html

    **Au printemps 2016, un troisième réacteur nucléaire au Japon va être remis en marche. Sur les 43 que possédait le pays avant le tremblement de terre et le tsunami de Fukushima, 11 vont être démantelés et les autres sont soient en attente d'une décision ou vont être révisés pour qu'il leur soit imposer des normes beaucoup plus strictes.

    --

    Pour agir contre cette énergie dangereuse à de nombreux points de vue (sécurité, construction, déchets, démantèlement, etc.), il existe des solutions comme ENERCOOP : un fournisseur d'électricité provenant entièrement d'énergies renouvelables. EDF n'est pas le seul fournisseur en France et vous avez le droit de changer sans que cela vous soit contraignant (je le dis car selon les sondages, près d'une personne sur deux ne le saurait pas) : http://www.liberation.fr/terre/2015/07/05/l-electricite-plus-verte-que-celle-des-voisins_1343857

     

    Un paragraphe éloquent et qui vient confirmer les lignes que j'écrivais un peu plus haut : ''Pour les particuliers, leur hausse annuelle réduit peu à peu l’écart avec le tarif d’Enercoop. Ce dernier était au départ 40% plus cher que le prix EDF. Mais comme lui n’a pas bougé, le surcoût n’est plus que de 18 % en moyenne. «Dans moins de cinq ans, nous serons même moins chers», prédit Guillaume Marcenac.''

  • Louise défense

    Non, non, non et NON ! Louise Attaque s'il vous plaît, vous ne pouviez pas nous décevoir comme cela... En ce moment, c'est plutôt dur les retours de groupes. Les solitaires ont visiblement plus de succès et de facilité à recomposer avec les bonnes sonorités et Adèle nous le montre avec le petit extrait qui a été publié.

    Anomalie, c'est le titre de ce nouveau titre de Louise Attaque qui pour le coup en est une dans leur discographie : https://www.youtube.com/watch?v=280lxFC920g

    Extrait d'Adèle : https://www.youtube.com/watch?v=bc8diD_HdSA

    --

    Hier c'était le retour de Doc, et je crois que cela a hypnotisé absolument toute la presse et vous a peut-être saoulé un peu comme moi. Certes, on aime/adore/surkiffe la série de films "Retour vers le futur"; mais pas au point d'avoir retenu la date du "21 octobre 2015" que toute la presse a relayé pendant les cinq jours précédents "l'événement" et en surnombre le jour-J. Entre ça et les 8 ou 10 ou 15 ou je-ne-sais-combien d'éléments qu'on n'aurait pas vu dans la nouvelle bande-annonce de Star Wars, la coupe est pleine...

  • Unfriended : le film d'horreur n'en est pas à son renouveau

    [Attention, quelques images peuvent heurter votre sensibilité]

    Tout ce qu'il y a de terrifiant dans le concept du film, c'est la bande-annonce : 

    C'est dommage car le concept est original. Il n'est pas sans rappeler certaines vidéos de Gonzague utilisant les réseaux sociaux. Cette idée d'avoir une focalisation sur l'ordinateur et la conversation Skype durant tout le film aurait pu apporter un petit peu de saveur aux ''films pour se faire peur'' qui sont en grande perte ! 1H20 sans changement particulier dans le battement de mon cœur... pas perdu un gramme par rapport à un autre film, c'est triste; bon certes, je ne cherche pas à faire de régime; mais, je comptais quand même tomber sur une perle rare ! C'est raté malheureusement. L'originalité ne fait pas toujours tout. Même une mouche ne serait pas effrayée par les quelques secondes où il se passe vraiment quelque chose et on voit une main se faire broyer avec un "plan à la Saw" qui fait davantage rire que nous faire bondir.

  • Soulever des taules privées

    Datagueule a repris du service depuis la semaine dernière ! Après un démarrage très difficile puisque l'épisode n°46, suite à des erreurs de fichier, a été publié en mode privé et n'était donc pas accessible (il ne le sera que dans les jours qui viennent !), il reprend du poil de la bête avec l'épisode n°47 sur la marché lucratif autour des prisons. Le moins que l'on puisse dire c'est que tout ceci n'est pas "jojo" ! A diffuser sans modération : 

  • Euh... c'est la fin ? (365)

    Avec une bonne quarantaine de jours de retard, nous y sommes ! La fin :/ La fin de ce projet qui avait pour but d'écrire une note chaque jour pendant une année. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le compte n'y est pas : mais est-ce si important ?

     

    C'est si fort que d'écrire sous la contrainte morale que parfois j'écrivais des bijoux (j'entends par là des textes qui correspondaient tout à fait [d'ailleurs, saviez-vous que cette expression ne peut pas s'utiliser pour remplacer un "oui", car elle signifie "entièrement" ?] à mes attentes de lecteur) sans m'en rendre compte dans un temps très restreint et c'était si intense. Ce petit exercice (presque) quotidien m'a permis de relier des idées qui n'avaient pas forcément de liens de prime abord, de développer d'autres qui avaient une place minime dans mon espace intellectuel (aussi réduit soit-il) et m'a fait découvrir une multitude de livres, films, initiatives, personnes, associations, domaines, etc. Car c'était le souhait derrière mon projet : découvrir dans un premier temps, puis faire part de mes découvertes, les partager. Vous avez été nombreux à suivre mes aventures, expériences, recommandations et je vous en remercie !

    Toutefois, de nombreuses idées sont restées sur le carreau par manque de temps, d'argent parfois (étrange corrélation); mais toutes sont restées dans mon esprit ou sur des feuilles, des marque-pages, des fichiers openoffice, etc. Et elles ne resteront pas ainsi; je vais tout faire pour les réaliser !

    machineaecrire.jpg

    L'aventure du blog ne s'arrête donc pas là. Mais comme je l'ai déjà commencé depuis quelques semaines (les mauvaises langues auront raison de dire "quelques mois"), les notes seront un peu plus espacées dans le temps (une à deux publication par semaine ?). Mon souhait est évidemment d'être le plus souvent présent ici et de partager un maximum avec vous, et je vais tout faire pour !

    Ps : J'aimerais bien recommencer un de ces quatre cette aventure, et cette fois-ci la réussir ;) même si déjà, c'est une grosse fierté pour moi tout ce qui a été écrit jusque là sur ce blog et surtout durant cette "année marathon".

    --

    "Montrer l'exemple n'est pas la meilleure façon de convaincre, c'est la seule" Gandhi

    C'est la plus grande citation que j'ai pu trouver jusqu'alors. Rien à rajouter. Ce film "Demain", co-réalisé par Mélanie Laurent et Cyril Dion, mélange de très bonnes références dans tous les genres. Que ce soit au niveau musical avec "The lumineers". Que ce soit au niveau du message : entièrement optimiste qui propose une vision du futur plus positive. Et donc du texte qui utilise des phrases percutantes comme celle de Gandhi. Si vous voulez fuir les "films catastrophes", "Demain" est pour vous et commence aujourd'hui ! (enfin le 2 décembre 2015 dans les salles de cinéma) 

  • Sortez Nicolas du hublot (364)

    Sacré Nicolas ! Non pas le politicien, l'écologiste... Il a pris un sacré avion supersonique vers la gloire médiatique aujourd'hui en réalisant une vidéo humoristique avec l'équipe du Golden Moustache. Il alerte sur les problèmes climatiques et annonce la COP21 (cet événement dont on nous parle avec une fierté toute française depuis plusieurs mois), en nous demandant d'être acteurs du changement. Il y a une pétition à signer pour que les choses bougent. Même les sceptiques des pétitions sont invités à la signer (à titre exceptionnel, car l'enjeu est tel, qu'il est nécessaire de le faire). Rire et écologie dans la même vidéo... on va bientôt réussir à me faire avoir des zygomatiques sur un documentaire sur la formation de la roche dans les Pyrénées-Orientales... ^^ Espérons que cette vidéo soit réellement le début du changement ! 

  • Il faut parfois savoir Trénet (363)

    Je les avais découverts à Tempo Rives, un festival angevin qui se déroule durant l'été et qui accueille en plein air, dans le cadre idyllique des bords de Loire, plusieurs centaines de personnes à chaque concert. Ils m'avaient complètement conquis et j'étais légèrement frustré de ne pas pouvoir réécouter leur musique sur l'Internet. L'injustice est réparée : 

    Un petit groupe de mon département dont je viens de découvrir une vidéo qui me faisait pas mal rire et apprécier leur style ! De la musique Française, de l'humour, de l'interaction avec le public ! 

    Nostalgie : Une petite chanson qui me rappelle les "années collège" où en musique nous nous époumonions pour rendre la gaieté de la chanson. Brassens reprend Charles Trénet ->