Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Jour spécial ?

    Cela me met un peu hors de moi de voir ces débauches pour fêter quoi ? Une journée insipide, sans réelle chose à fêter... On fête une nouvelle journée pour signifier un nouveau départ ? Mais de nouveaux départs on peut en prendre tous les jours ! C'est quoi ces résolutions à la noix qui vont tenir 10 jours ? Sérieusement ? Enfin bref; je me sens obligé et dans le devoir de vous souhaitez un bon réveillon (parce que cela pour le coup, c'est une bonne idée) et surtout soyez sages (sur les boissons et substances qui détériorent votre santé bien sûr, sinon je vous autorise à crier, à vous déshabiller, à chanter ce que vous voulez...).

    Et on se retrouve évidemment en 2014 !

  • Préjugés et "contre-préjugés" sur le russe

    Je n'appréciais guère écouter la langue russe, car, un peu comme l'allemand, je la trouvais agressive pour l'oreille [je viens de perdre l'amitié de tous les germanophones qui me supportaient jusqu'alors]. Or, la chanson qui suit est un pur bonheur pour mes tympans qui ne se lassent de la saisir, de l'apprivoiser, de l'aimer. Youlia (je vous note la prononciation française et non son nom en russe car je n'ai pas encore trouvé l'astuce pour produire un texte en caractères cyrilliques) a une voix super douce qui vous donnera envie d'apprendre le russe !

    Vous vous demandez certainement pourquoi j'apprends le russe... non ? En fait, pour devenir traducteur, on m'a dit qu'il était souhaitable d'avoir une troisième langue (en plus de la langue visée [espagnol pour mon cas] et de l'anglais que tu te dois de maîtriser malgré ses quelques complexités) dite "rare" (je ne comprends toujours pas le terme qui ne veut pas dire qu'elle est peu parlée, car le chinois aussi est une langue rare !). Après l'écoute de conseils ici et là, et par déduction en enlevant le chinois et l'arabe (désolé pour les cultures très belles que je vais ignorer lâchement, j'en suis moi-même le premier déçu, mais il faut bien faire des choix parfois, malgré le coût qu'ils peuvent avoir [bon j'arrête la pointe philosophique que je ne maîtrise pas du tout]) je me suis accordé pour apprendre le russe ! On me souhaite quoi ? Un peu de courage ? A tous ceux qui pensent que c'est une mission impossible, détrompez-vous, vous verrez bientôt des notes en écriture cyrillique sur ce blog !

    Et pour finir, pour rire de tout ça, What the cut est une désormais culte, et surtout célèbre émission drôle [je me permets ce jugement de valeur qui est évidemment très subjectif] qui a repris les vidéos russe et se permet de mettre le doigt sur les "bizarreries" de la culture russe (à prendre au second degré et ne généralisez surtout pas ce que vous aurez vu, même si, ça va de soi [que vous ne le ferez pas, n'est-ce pas ?]) :

  • Les expressions drôles

    C'est souvent drôle de regarder les expressions dans chacune des langues étudiées et de les comparer entre elles. Ainsi "tirer l'argent par les fenêtres" se traduit en espagnol par "tirar la casa por la ventana" (qui donne si on traduit littéralement : jeter la maison par la fenêtre).

    Il est intéressant de se pencher plus particulièrement sur les expressions renvoyant à des pays, à des populations. On se rend compte qu'on aime tous se "charier" les uns, les autres; nous envoyer des piques. En atteste les exemples suivant :

    *Certainement le plus drôle : le "filer à l'anglaise" français devient en anglais "french leave" (filer à la française, en quelque sorte). Cet usage de ces expressions peut s'expliquer par le passé conflictuel de ces deux pays. Plus drôle encore est de voir qu'en est-il dans d'autres contrées de cette expression. En espagnol : ''despedirse a la francesa''... comme quoi, chacun renvoie la balle où il veut ! Pour les italiens, on vise les anglais, et les polonais aussi. Comme quoi.

    No me cuentes cuentos chinos : une histoire à dormir debout. Ils ont quoi les espagnols contre les nouvellistes chinois, ils écrivent trop ?

    Beber como un cosaco (boire comme un Polonais). Euh, chez nous on cultive plus le cliché du russe avec sa vodka à la main, mais probablement qu'on confondrait un Polonais avec un russe. C'est possible.

    Une dernière pour la route : "es griego" -> "c'est du chinois".

    Si vous en avez d'autres, ne vous privez pas : partagez-les dans les commentaires !

     

     

  • Fin du 1er semestre LLCE espagnol

    Si vous êtes passionnés par l'espagnol ou que vous recherchez des mots de vocabulaire classés par catégories/idées, voici un site que j'ai réalisé et qui devrait vous intéressé : https://vocabulaire-espagnol.com

    Lire la suite

  • Record mondial de visionnages pour une publicité - The Epic Split

    60 millions de vues, en un mois, pour une publicité... pour des camions ! Pour ceux qui se demandent encore si Jean-Claude Van Damme a vraiment réalisé la pirouette, voici un lien qui devrait vous éclairer : http://www.levif.be/info/actualite/insolite/quelle-astuce-se-cache-derriere-la-pub-avec-jean-claude-van-damme/article-4000458548894.htm

    ''The epic split'' ou en français ''Le grand écart légendaire'', est une vidéo très médiatique qui a réussi à marquer les esprits pour un produit qui est familier à très peu de personnes, c'est là où ils ont été très forts. Notons la performance des conducteurs : une marche arrière sur un camion, avec autant de précision... chapeau !

    3 parodies très réussies à mon goût (dont la première sur Chuck Norris ^^) :

  • No te rindas - Mario Benedetti

    La voix est absolument magnifique, le texte de même (Mario Benedetti est un écrivain uruguayen dont je vous recommande très vivement la lecture) et donne cette vidéo impressionnante, motivante. Que lo disfruten !

    El poema :

    No te rindas, aun estas a tiempo
    de alcanzar y comenzar de nuevo,
    aceptar tus sombras, enterrar tus miedos,
    liberar el lastre, retomar el vuelo.
     
    No te rindas que la vida es eso,
    continuar el viaje,
    perseguir tus sueños,
    destrabar el tiempo,
    correr los escombros y destapar el cielo.
     
    No te rindas, por favor no cedas,
    aunque el frio queme,
    aunque el miedo muerda,
    aunque el sol se esconda y se calle el viento,
    aun hay fuego en tu alma,
    aun hay vida en tus sueños,
    porque la vida es tuya y tuyo tambien el deseo,
    porque lo has querido y porque te quiero.
     
    Porque existe el vino y el amor, es cierto,
    porque no hay heridas que no cure el tiempo,
    abrir las puertas quitar los cerrojos,
    abandonar las murallas que te protegieron.
     
    Vivir la vida y aceptar el reto,
    recuperar la risa, ensayar el canto,
    bajar la guardia y extender las manos,
    desplegar las alas e intentar de nuevo,
    celebrar la vida y retomar los cielos,
     
    No te rindas por favor no cedas,
    aunque el frio queme,
    aunque el miedo muerda,
    aunque el sol se ponga y se calle el viento,
    aun hay fuego en tu alma,
    aun hay vida en tus sueños,
    porque cada dia es un comienzo,
    porque esta es la hora y el mejor momento,
    porque no estas sola,
    porque yo te quiero.
  • Films espagnols - recommandations

    Voici trois films qui m'ont particulièrement envoûté. Il y a trois registres très différents que je vous laisse le soin de juger et d'apprécier (si le cœur vous en dit) à travers leur bande-annonce respective [pour une fois que je ne vais pas faire tout un bavardage inutile pour présenter... je vais pas dire des chefs-d’œuvre [bah si, tu l'as dit [?]] mais de bons films espagnols] : 

    Héroes :

    Eres mi héroe :

    Eva :

  • Le rap espagnol

    Les surprises existeront toujours car nous aurons toujours des préjugés sur les choses, les personnes; et pour ma part, je ne m'en plains pas (parce que ce sont les surprises qui nous mettent de très bonne humeur; même si certains préjugés, évidemment, ne méritent pas d'exister). Et aujourd'hui, c'est une nouvelle fois mon "dégoût" (le mot est beaucoup trop exagéré) pour le rap qui a été mis à mal, et à plusieurs reprises ! Je vous proposais déjà deux chanteurs français il y a des mois de cela, et maintenant je réitère avec trois rappeurs mais dans ma langue d'adoption [l'espagnol, ndlr [pour ceux qui nous rejoindrait "seulement" maintenant]]. Pour ceux qui sont fans du genre, ils vont peut être adorer; pour ceux qui ne le sont pas, sans doute aussi; sinon, j'aurais eu au moins la chance d'essayer de varier votre répertoire musical (merci qui ?).

    Une expérience musicale, de l'absurde à souhait et un rythme énorme font de cette musique l'une de mes favorites dans ma playist actuelle ! Attention, même si vous n'aimez pas le rap, vous pourriez adorer !

    Nach - efectos vocales :

    Du même chanteur : http://www.youtube.com/watch?v=1UDY4LxSazY (palabras)

    http://www.youtube.com/watch?v=tffpVswSGY8 (pensando en voz alta)

    Non, il n'y a pas que des hommes dans l'univers du rap, c'est aussi ouvert aux femmes, et il y a une densité plus élevée de femmes [talentueuses] en Espagne qu'en France (à mon humble avis) :

    De la même chanteuse : http://www.youtube.com/watch?v=4nXk_HPVG5Q

    Pas mal celui-là non plus :

    Du même chanteur : http://www.youtube.com/watch?v=z-DQQ1lAtxI

  • Friends - Les coureurs maladroits

    Je n'aime pas trop les sitcoms américaines pour leurs rires ajoutés et pour les traductions et interprétations plus qu'exagérées lorsqu'elles sont transposées en français qui deviennent très agaçantes à la longue [exemple : ma famille d'abord qui a su me fait rire pendant un temps avec des souvenirs inoubliables de gimmicks comme "euhhh NON", mais qui à force, m'a complètement saoulé; pareil pour Malcom (toutefois j'adore l'acteur dans tout ce qu'il fait)]. Mais parfois, je dois avouer qu'elles me font bien rire (en VO bien sûr, non je ne me contredis pas !). Pour les débutants en anglais, c'est un parfait exercice de compréhension (que j'évaluerais de niveau A2, à vue d’œil (je ne suis pas expert)).

    Friends - Awkward runners