Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Illustratrice en herbe

    Une fille que j'ai connu de vue, au lycée, a ouvert récemment son blog où elle partage son talent de dessinatrice. Je vous invite à y faire un détour, je trouve son travail extraordinaire... il y a du potentiel !

    http://lise-remon.tumblr.com/

  • Laissez parler le bruit de l'action plutôt que celui de votre prétention

    « Il n'y a qu'une façon d'apprendre, c'est par l'action.  » Paulo Coelho

    Je ne saurais mieux dire que cet écrivain Brésilien (non je ne me permettrais pas dans cette blognote de faire un commentaire sur la coupe du monde (bien que l'attitude des joueurs français soit nettement meilleure qu'elle ne l'était à la dernière)) : faites, ne tergiversez pas.

    Evidemment quand vous êtes en équipe il faut se concerter, mais il y a un temps de concertation et après un autre d'action (en accord à ce qui aura été décidé d'un commun accord), sinon à quoi bien faire fonctionner nos neurones ? En revanche, à quoi sert ces longs discours (un peu trop nombreux à mon goût) pour vanter telle ou telle action... avant qu'elle n'ait été réalisée. La peau de l'ours ne va pas s'attraper toute seule... ou alors ce sera de la mauvaise qualité.

    Agissons, avant de discuter.

  • Les monstres nous envahissent

    Rush Smith, un vloggeur espagnol a composé cette chanson en anglais qui est très prenante. Le clip qu'il a réalisé est très original et mérite le détour ! (attention, le refrain va envahir très rapidement votre espace cérébral)

    Du même chanteur, sur le même thème, en collaboration avec Mr Curricé et JPelirrojo : https://www.youtube.com/watch?v=HdGtBUjKXwo

    Le groupe "Monsters of men" a atteint les 100 000 000 de vues pour sa chanson "Litte talks" : et c'est amplement mérité. Pour ceux qui ne l'auraient pas entendue, ou ne se souviennent plus de la mélodie; voici un rattrapage/rafraîchissement : 

    Et je ne pouvais pas terminer cette blognote sans vous faire diriger vers ces monstres salés qui eux aussi ont un certain succès : https://www.youtube.com/watch?v=ZRxN6o8tPjA

  • Films de pseudo-horreur

    Ayant vu la série des ''scream'' récemment, je voulais faire cette note pour demander (quémander ?) votre avis. Que pensez-vous de ces pseudo films d'horreur ?

    J'ai adoré les Saw (sauf le dernier qui était loin, mais très loin d'être bon...) pour les petits dégoûts qui te font revivre lorsque tu sens bien l'outil transpercer, couper, déchiqueter (choisissez le verbe convenant à la situation que vous vous imaginez) un membre (plusieurs parfois ?). La mise en scène était parfois absolument excellente, comme lorsqu'ils se retrouvent deux dans une même pièce, attachés d'un côté et de l'autre par une chaîne à leur pied et qu'ils doivent se couper une jambe avec une scie pour atteindre un audiophone qui les guidera vers la sortie. Je ne sais plus c'est lequel de la série, mais celui-là était particulièrement excellent pour les rebondissements qu'il offrait. Certains étaient meilleurs dans les giclées... chacun les aime pour différentes manières.

    Je viens de savourer chaque Scream pour les soi-disant frissons qui devaient surgir de quelques situations et qui me provoquaient... un sourire ! Ce sont des films excellents en ce qu'ils jouent avec le genre, ils se moquent des films d'horreur, c'est une parodie de film d'horreur en quelque sorte.

    Maintenant que j'ai bien ri, je voudrais passer à du plus sérieux comme les "Dossiers Warren" (qui est un film de 2013) où les frissons sont réels, mais pas assez nombreux ou mal-amenés. N'hésitez pas à me proposer ceux qui vous ont fait hérisser les poils !

  • Notita en français

     

    Bonsoir à tous (je me rends compte que c'est assez compliqué de saluer quelqu'un qui ne lira pas cette blognote dans les trente minutes qui suivent... ou si (puissent-elles réellement exister ces personnes-là ?) ? Ce serait tellement plus facile d'avoir un seul mot pour se saluer à n'importe quelle heure de la journée, à toutes personnes sans aucune distinction, etc (bien que cela deviendrait triste...). Ah, ça me revient, voici une salutation que j'aime bien : "Coucou !".

    Je suis en train de me poser quelques questions existentielles comme que faire des espa'mag ? Je vous explique. Je trouve qu'ils ont pris une dimension beaucoup trop grande dans ma vie et dans mon blog (qui est une copie noircie de ma vie ?) et qu'il faudrait faire des changements pour améliorer le tout. Mon premier objectif en commençant la rédaction de l'espa'mag était de me faire plaisir et ça a été plus que réussi à chacune des publications avec comme point culminant, la semaine dernière, la sortie d'un hors-série dont je suis plutôt satisfait. La régularité des publications m'a obligé à rechercher des ressources hispaniques et m'a motivé encore davantage dans ce souhait de faire découvrir ce monde (bourré (désolé pour ce mot assez laid et qui est loin de correspondre aux espagnols, non !) de pépites). Mais (parce qu'il en faut un), je n'avais pas prévu que cela prendrait autant de temps, ou du moins je pensais avoir de l'aide de la part des internautes hispanisants (y-en-a-t-il ? peut-être êtes-vous tous là pour faire des découvertes ?) [como aún no he tenido opiniones, no sé qué pensar de las publicaciones, que os parecen ?]. Si vous voulez me soulager d'un poids et proposez vos coups de coeur, vous savez ce que vous devez faire (me contacter [pour ceux qui ne savaient pas]).

    Voici les multiples solutions que j'ai pensées pour désengorger ce "poids" que cela commençait à représenter et seulement garder le plaisir du partage et (pour tout vous dire) du visionnage, de l'apprentissage (car oui, j'apprends tout en vous enseignant !) :

    *Construire (terme assez bizarre dans l'expression) un site et y mettre tous les espa'mag afin de garder sur le blog des notes un peu moins longues et -j'espère- plus percutantes. Je garderais la section 'Espagnol' du blog pour vous y mettre de temps en temps des nouvelles de mon parcours espagnol (rubrique que j’enlèverais à l'espa'mag qui se voudra plus accessible à tout le monde, qui ne suit pas mes aventures [avec raison, sûrement]).

    *Publier un espa'mag par mois au lieu de toutes les deux semaines, afin de préserver la qualité et ne pas proposer trop souvent des autres productions de mêmes personnes déjà présentées (j'aime bien varier et je suis sûr que vous appréciez tout autant la variation (le changement serait mieux dans ce cas, non ?) que moi).

    *Publier un hors-série tous les trois mois, avec des catégories totalement différentes des "normaux" afin qu'un hors-série puisse être lu sans redites avec un 'espa'mag' "normal" (sans distinction honorifique) ou que ces catégories soient revisitées dans leur utilisation, présentation.

    *Ou alors on garde un rythme plus intense, mais avec la participation de personnes intéressées par cette activité.

    Qu'en pensez-vous ?

    Cela va être une blognote assez longue et très auto-axée (si vous ne voulez pas me connaître ou n'en n'avez pas le temps... vous pouvez encore quitter la page, je ne vous en serais aucunement rancunier).

    J'ai eu ma première année de licence espagnol avec 13.1; ce qui est plutôt correct comme moyenne à l'université, mais qui est loin de mes espérances. A la rentrée de cette première année, je m'étais mis dans la tête d'obtenir la mention très bien (qui s'obtient uniquement sur la troisième année) [et il faut préciser que j'ai eu "assez bien" à mon bac littéraire], sans que ce soit trop ambitieux dans ma tête à l'heure de poser cet objectif. Je doute un peu que ça puisse encore se réaliser (remonter à 16, et le tenir sur toute la L3), mais je vais tout faire POUR ! Et ce, avec quelques petits bâtons que j'adore me mettre dans les roues (j'aime me mettre à l'épreuve) car j'espère être accepté en licence bivalente (anglais/espagnol), ce qui compliquerait la tâche, étant donné que j'ai un bien meilleur espagnol qu'anglais (alors que j'ai passé beaucoup moins d'années d'études sur la première langue citée que sur la seconde...).

    Un ami m'a raconté il y a peu qu'il écrivait des histoires courtes et j'ai eu un tilt énorme dans ma tête : pourquoi pas reprendre mes nouvelles pour former un recueil ? La vérité est que j'en avais déjà constitué un dont le titre était (que je trouvais génial à l'époque, un peu moins maintenant) "Une de perdue... dix nouvelles"; mais celui-ci est bien en-dessous du niveau qui soit pas trop ennuyant à faire déguster aux lecteurs. J'aimerais reprendre ces nouvelles en gardant l'esprit avec lesquelles je les ai écrites (tâche plutôt compliquée) et accentuer les particularités de chacune en renforçant les traits des personnages, en adoptant une écriture adéquate à l'histoire racontée, etc. Le fait d'avoir presque mis en place un pacte avec cet ami, pour un échange de lectures me motive beaucoup. Et pourquoi pas ensuite envoyer le recueil à de petites maisons d'éditions ?

    En parlant d'écriture, étant donné que je vais reprendre cette activité que j'ai abandonnée pour une écriture davantage 2.0 (ce blog, des correspondances avec des français, espagnols, togolais, etc.) [aucune n'est à blâmer, chacune à ses forces et ses faiblesses], j'aimerais bien reprendre une idée aussi que j'aurais aimé mettre en place depuis quelques années déjà et que je n'ai jamais pu réaliser à défaut d'avoir trouver quelqu'un avec la même motivation : une écriture à plusieurs imaginations, univers, humours (ou pas); à au moins quatre mains en tout cas. Si le cœur vous en dit, vous savez ce que vous avez faire (non ! là, je ne ferais pas de parenthèse pour dire ce que vous devez faire, car là, vous pourrez vous referez à celle déjà précédemment faite pour l'occasion).

    Hormis le portugais et le russe, je planifie d'apprendre le catalan afin de compléter un peu mon panorama géographique du continent européen et ainsi anticiper mes futurs voyages;) (on a le droit de rêver, non ?). J'ai découvert qu'une langue du Pérou s'appelait le "Quechua"... y-aurait-il des péruviens chez décathlon ?

    Toujours pas de travail. Je suis pour le coup un peu biaisé par mes études qui ne me permettent pas une facilitation de l'embauche, contrairement à un bac professionnel ou cap/bep qui recrutent beaucoup plus facilement (car ce sont des emplois manuels qui nécessitent de la pratique (chose qui est rarement apprise en général)). C'est un petit regret de ce côté-là, mais je suis sûr qu'après ça va être géniallllll quand je vais exercer le travail que je rêve depuis plusieurs mois (on pourra bientôt dire plusieurs années).

    Je vous ai résumé (si, si, c'est un résumé) un peu mon humeur, comment je m'en sors (ou pas) avec ma vie, en espérant que la vôtre soit toute aussi mouvementée (positivement, évidemment). Merci à tous de me suivre, vous êtes de plus en plus nombreux et me faites penser que je devrais continuer...

  • Espa'mag Hors-Série n°1

    Edito : Vous connaissez l'espa'mag, eh bien voici son petit frère : le hors-série ! Comme tout bon hors-série vous découvrirez pleins de nouveautés; mais le réel attrait de celui-ci sera de reprendre les meilleurs (subjectivement) sujets traités dans les anciens pour les améliorer, les approfondir ou les mettre à jour tout simplement (car l'actualité est très/trop rapide). Vous ne réussissez pas à apprendre l'espagnol, pas de panique, nous vous donnons les clés pour apprendre plus facilement dans ce numéro. Alors je n'aurais qu'une seule chose à dire : que disfrutéis !

     

    Sommaire :

    Liste des numéros sortis

    Dessin de Mafalda

    Entretien avec un local

    Apprentissage 2.0

    Politique

    Reportage vocable

    Reportage

    Musique

    Vloggueurs

    Inspirant

    Film

    Vocabulaire

    Humour – club de la comedia

    Publicité

    Littérature

    Nouvelle en langue originale

    Mon parcours espagnol

    Dans le prochain n°

     

    Liste des numéros sortis

    Vous retrouverez le meilleur du meilleur dans ce hors-série. En plus des nouveautés qu'il vous propose, il vous donne les liens importants pour faire de belles (en toute modestie) découvertes.

    Cliquez sur le numéro que vous voulez relire :

    Espa'mag n°1

    Espa'mag n°2

    Espa'mag n°3

    Espa'mag n°4

    Espa'mag n°5

    Espa'mag n°6

    Espa'mag n°7

    Espa'mag n°8

    Espa'mag n°9

    Espa'mag n°10

    Espa'mag n°11

     

    Le dessin / El dibujo

    Mafalda y la sensación de ser sexy :

    mafalda quiere sentirse sexy.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Entretien avec une Indépendantiste :

    Nombre : Cristina

    Edad : 17

    Vive en Barcelona.

    Particularidad : Está a favor de la independencia de Cataluña.

     

    Entrevista :

    Espa'mag : Qué estudias en este momento ?

    Cristina : En este momento estoy en primero de bachillerato. El bachillerato son dos años que se hacen antes de entrar a la universidad, que ya empiezas a elegir un poco las materias que quieres hacer según la carrera que quieras estudiar.

    E : Como ves tu porvenir (a nivel del empleo, de los estudios...) ?

    C : A nivel de empleo, lo veo un poco negro y a nivel de estudios, bien, espero que pueda encontrar trabajo con la carrera que escoja.

     

    E : De qué region eres ? Te sientes muy orgullosa de esta ? Algunos sitios bonitos por visitar en tu ciudad ?

    C : Soy de Catalunya y me siento completamente orgullosa de ello. Barcelona es muy grande y hay muchos sitios bonitos que visitar, pero algunos indispensables son: la Sagrada Familia, subir a Montjuïc (y ver todo lo que se hizo por Barcelona'92) y pasear por las Ramblas hasta llegar a Colon y pasear por la playa.

     

    E : Si quedara sola una pelicula qué ver, cual seria ?
    C : Una película solo? Es difícil escoger pero me quedaría con la saga entera de Harry Potter

     

    E : Si quedara sola una musica qué escuchar, cual seria ?

    C : Una música? El CD de "Los Miserables" Cuando lo escuché, me enamoré!! :D

    E : Si quedará solo un libro qué leer, cual seria ?

    C : El libro lo tengo clarísimo, Los juegos del hambre!!!

     

    E : Tienes una expresion favorita ?

    C : Tengo muchas frases que me gustan, peró una muy especial es una de la pelicula "En busca de la felicidad": "Nunca dejes que nadie te diga que no puedes hacer algo. Ni siquiera yo,¿ok? si tienes un sueño, tienes que protegerlo. Las personas que no son capaces de hacer algo te dirán que tú tampoco puedes. Si quieres algo ve por ello y punto."

     

    Gracias por haberme acordado algunos minutos de tu tiempo ! Buena continuacóin !

     

    Apprentissage 2.0 :

    Assimil : C'est une méthode que je recommande très fortement pour les débutants car elle s'avère très rapide, même avec un effort moindre (mais néanmoins régulier). J'ai emprunté sa version pour apprendre le russe dans une bibliothèque et je constate en à peine deux semaines des progrès considérables (et le tout pour un apprentissage gratuit). Le plus étant les Cds qui permettent d'entendre des natifs et améliorer l'expression orale quotidiennement.

    Applications pour apprendre l'espagnol : Si vous êtes totalement débutant et désirez apprendre du vocabulaire, il n'y a pas mieux (je pense) que Lingling. (malheureusement, c'était mon avis il y a quelques mois, mais ne pouvant plus la télécharger par manque d'espace sur mon téléphone, je ne peux pas vous livrer une estimation renouvelée; cependant je ne peux que vous recommander vivement de l'essayer. Vous verrez vous serez conquis !). Allier apprentissage et jeux vous fera apprendre très facilement du vocabulaire, n'est-ce pas magnifique ?

     

    Politque :

    La politique espagnole a été assez mouvementée ces dernières semaines, voici un petit florilège de ce qui s'est passé de notable.

    La montée du parti ''Podemos''. Il recolte 1,2 million de voix et obtient ainsi 5 sièges au parlement européen. Pablo Iglesias son leader est invité sur absolument tous les plateaux télévisés face à la percée de son parti en seulement quatre mois d'existence. Son succès s'exprime aussi sur les réseaux sociaux (contrairement au PSOE et au PP (deux plus grands partis d'Espagne) qui y communiquent peu), comme sur Facebook avec 530 000 j'aime sur le compte du parti.

    *150 000 € seulement ont été utilisés au lieu du 1,5 million que rembourse le gouvernement pour la campagne électorale

    *2 000 € sur les 8 000€ donnés aux membres du gouvernement seront réellement touchés par les personnes de Podemos si elles sont élues au gouvernement, les 6 000€ restants seront donnés à de grandes associations reconnues pour les intérêts défendus, étant les mêmes que le parti

    *le New-York Times a parlé du parti et de nombreux autres quotidiens très connus

    si los de abajo nos movemos.jpg

     

     

     

     

    Traduction : Si ceux du bas se bougent, ceux du haut tomberont !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Petit échec néanmoins pour le ''Partido X'' qui ne récolte ''que'' 100 000 voix.

    El otro Pablo de Podemos : http://www.elmundo.es/cronica/2014/06/01/53898565268e3e54468b456b.html?cid=SMBOSO25301&s_kw=twitter

     

    LE ROI ABDIQUE : discours de Rajoy sur l'abdication du roi : 

    C'est une information que vous n'avez pas pu louper et qui fait beaucoup réagir les espagnols, qui veulent un référendum sur la question de son remplacement.

     

    On en parlait dans l'espa'mag :

    Une diputée : https://www.youtube.com/watch?v=juSILg31vbw (espa'mag n°4)

     

    Reportage vocable

    Lucho Quequezana : 

    Transcription du texte :

    Como en la prestigiosa gastronomia peruana, Lucho Quequezana ha dado con la receta del éxito para revolucionar la música popular de su pais. Reunir sonidos como si fueran sabores de un menu diverso y delicioso. Su primera produccion generó un verdadero fenomeno cultural. Desde 3 años este disco instrumental es el mas vendido en Peru por encima de estrellas como Adele, Rihanna o Justin Bieber. En una entrevista con AFP, este multiinstrumentista, sin formación académica, revela su connexion con la música y sus raíces.

    ''Y en realidad los sonidos de estas texturas, de estos instrumentos hacen que nos sentamos parte de algo. y creo que esa apertura, ese re-descubrimiento, ese reencontrarse con tus raíces, es algo importante que se esta pasando en el Peru y que se refleja en muchos casos, y en este caso principalmente en la música.''

    Sus composiciones se remiten a los Andes y a la Amazonia, pero con nuevo giro del Perú moderno que se está moldeando y que quiere abrirse al mundo. Su proyecto 'Sonidos vivos' fue apoyado por la Unesco. En el trabajó con una banda formada por un vietnamita, un turco, un chino, dos canadienses, un venezolano y un colombiano. Todos ellos debían asimilar a sus culturas los ritmos peruanos, interpretarlos como si fueran propios.

    ''Si siempre se me ha quedado en la cabeza que así como yo había aprendido, cualquier músico, cualquier parte del mundo podía aprender y podía enamorarse de la música peruana. Y es así que nace 'Sonidos vivos' en el año 2006, durante muchísimos años trabajamos. Se desarrollaron no solamente conciertos sino que cada músico aprendió el instrumento, cada músico lo desarrolló y luego lo incluyó en su cultura''.

    Esta semana el músico presentó su segundo disco 'Combi'. Todo un símbolo que identifica la vida y lucha diaria de los peruanos. Y al fin del año verá la luz un documental sobre su proyecto 'Sonidos vivos' y la historia detrás de la ecléctica banda con la que recorrió el mundo durante cinco años sembrando ritmos peruanos.

    Voici un défi que Lucho Quequezana a rudement bien mené : https://www.youtube.com/watch?v=uo8HboC8bFc

     

    Reportage

    Sur Mujica – de Jordi évole (présentateur des documentaires ''Salvados'') : 

    Mujica : Président de l'Uruguay, vivant très modestement et dont le portrait est totalement différent à celui de nos politiques qui ne se privent pas de tous les sous qu'ils peuvent amassés.

    Le programme ''Salvados'' : c'est une série de reportages, diffusés sémanalement sur La Sexta (chaîne espagnole) et présentés par Jordi Evole (qui est très connu en Espagne, 1 million de personnes l'aiment sur Facebook).

     

    Musique

    Propositions musicales :

    Jarabe de Palo – Adonde vas : https://www.youtube.com/watch?v=3z7Pt__CH1s (musique)

    Makiza, la vida es como un sueno : https://www.youtube.com/watch?v=g-9SX15_PAI&feature=youtu.be 

    Los aldeanos, siempre me quedara : https://www.youtube.com/watch?v=lNFKPDeFT78

    Rutilismo, Jp y Curricé :

    Es la canción que le da el nombre a su primer disco a los dos hermanos mas conocidos de youtube España.

    On peut remarquer le manque de professionalisme avec lequel a été tourné ce clip, en comparaison avec leurs récents (comme ''Una opportunidad''). Très loin d'être sophistiquée, cette vidéo transmet tout de même la joie et le bonheur (et c'est ce qui compte !). 'Rutilismo' est un néologisme pour nommer la philosophie de son créateur Jpelirrojo, et de son frère Curricé. Ceux qui suivent ce vloggueur sont nommés les ''Rutilófilos''.

    Letra/Paroles de ''Rutilismo'' : https://www.youtube.com/watch?v=4FDBSTaRVHs

    Una opportunidad (autre chanson du même album, avec un clip exceptionnel) : https://www.youtube.com/watch?v=G5h6Rmuh55Q

     

    ''Quien manda'', Mala Rodríguez : https://www.youtube.com/watch?v=afFnP1OSQ7I

    Autres chanteurs à écouter : Txarango, Efecto Pasillo, Bongo Botrako, Ana Tijoux, Che Sudaka, Intentalo Carrito.

     

    Vloggueurs

    El lado bueno de las cosas : 

    Cosas que me vuelvan violenta (focusings) : https://www.youtube.com/watch?v=9XMBJ591KAg

     

    Top 6 des youtubers à découvrir-

    *focusings + songs (ses meilleures vidéos, chansons)

    *JP, Curricé y Ro : Trois pour le prix d'un ! JP et Ro sont en couple. JP et Curricé sont frères et rappeurs tous les deux. Ro s'est mis à ''vloggear'' (mettons-nous tous à utiliser ce verbe pour le faire accepter par la Real Academia Española ! [on peut toujours rêver... non ?]) suite à de nombreuses demandes sur la chaîne de JP, car elle y figurait épisodiquement et sa bonne humeur en a charmé plus d'un. Les trois apportent de la fraîcheur, des rires, et du nouveau, encore du nouveau, toujours du nouveau !

    *GemmaTheFucker : Même si elle parle toujours un peu trop fort, elle a une personnalité très attachante (comme sa casquette qui ne la quitte presque jamais) et n'hésite pas à pointer les moments absurdes de la vie, sans détours.

    *Albertoesfeliz - https://www.youtube.com/watch?v=7Z63QbdPkvE Pone en voz 'No te rindas', un poema de Mario Benedetti/Il met en voix 'Ne perd pas espoir', un poème de Mario Benedetti.

     

    Inspirant

    Tómate tu tiempo / ''Prends ton temps'' :

    MR Curricé, le frère de JP donne une petite leçon de vie dans cette vidéo... et même s'il reprend quelques clichés, sa voix agréable distingue chaque mot et les pèse (et c'est pour notre plus grand bonheur, pour nous, ''apprenants hispanistes'').

     

    Court-Métrage

    Encore du JP (accompagné de Ro) pour cette section, avec SshakeTv qui a produit ''Le fabuleux destin de Ro et JP'', un court-métrage de 8' reprennant les codes du film français ''Le fabuleux destin d'Amélie Poulain''. Avec comme voix off, l'extraordinaire voix de Albertoesfeliz. Qué disfruten : 

    https://www.youtube.com/watch?v=XQ4hzIAryIY (espa'mag n°4)

    https://www.youtube.com/watch?v=t-Pbl5H-6_I (espa'mag n°3)

     

    Film

    Un cuento chino (2012), un film hispano-argentin

    Catégorie : comique

    Bande-annonce : 

    Récompense : Prix Goya du meilleur film étranger en langue espagnole 2012

    Mon avis : Ricardo Darín est un très grand acteur argentin, talentueux. Il joue dans ce film Roberto, un personnage grincheux, qui cherche le sens de la vie et a une spontanéité assez crue (qui est par la même occasion, drôle). On rit pas mal des situations absurdes dans lesquelles il va se retrouver (à recompter par exemple le nombre de vis dans des paquets dans lesquels on lui avait certifié qu'il y en aurait 350...) , et celles qu'il collectionne dans les journeaux (comme cette vache qui tombe du ciel sur un bateau (qui est d'ailleurs un fait qui s'est réellement passé)). Une heure quarante de légèreté, à rire et à partager la détresse de Roberto face au non-sens de la vie.

     

    Vocabulaire

    Récapitulatif des listes de vocabulaire : Vêtements (n°1), fruits et légumes (n°2), sport (n°3), transports (n°4), métiers (n°6), titres de presse (n°7, 8, 9, 10 et 11)

    *Pataky : ''Prefiero hacer deporte, que salir de copas''. / salir de copas : faire la tournée des bars

    *Barroso insta a los líderes mundiales a invertir más en educación / instar : presser, demander instamment

    *Felipe será proclamado Rey en las Cortes el 19 de junio. / las Cortes : assemblée + sénat

    *Urgen a nuevo Gobierno El Salvador a tomar medidas ante problemas ambientales. / urgir = instar : presser; ante : face; ambientales : environnementaux

    *Sylvia Burwell toma las riendas del Departamento de salud de EEUU. : tomar las riendas : prendre les rênes

    *Nueve de cada diez profesores de inglés creen que Rajoy no aprobaría un examen de la ESO. / nueve de cada diez : neuf sur diz; aprobar : réussir; ESO (Educación Secundaria Obligatoria) : enseignement secondaire

    *Bolivia concede el indulto a 170 reclusos extranjeros, incluidos 22 españoles. / conceder : accorder; indulto : remise de peine; recluso : prisonnier

    *Murray, penúltimo obstáculo de Nadal camino a su noveno Roland Garros. / penúltimo : avant-dernier; noveno : neuvième

    *Obama da un plazo de dos o tres semanas a Putin para rectificar en Ucrania. / plazo : délai

    *Detenido por avisar por Whatsapp de controles de tráfico. / detenido : arrêté; avisar : prévenir; Whatsapp : application de messagerie entièrement gratuite et très utilisée en Espagne

    *Un veterano de 89 años vuelve a saltar en paracaídas sobre Normandia. / saltar en paracaídas : sauter en parachute

    *El genoma de la oveja revela los secretos de su producción de lana. / oveja : brebis

    *Apagón en los medios húngaros para protestar contra un impuesto sobre la publicidad. / apagón : coupure d'électricité

    *El superávit comercial de la UE cae en el primer trimestre a 32 200 millones. / superávit : excédent

    *Un tiroteo en una universidad de Seattle deja un muerto y tres heridos. / un tiroteo : une fusillade

    *La red que adulteraba gasóleo defraudó 5,5 millones en el impuesto de Hidrocarburos. / adulterar : frelater; defraudar : frauder

    *Sharapova, a trompiones a por su quinto Grand Slam contra Halep. / a trompicones : par à-coups; a por : se dirige vers

    *El francés Franck Ribery se pierde el mundial por una lesión en la espalda. / attention : 'espalda' est un faux-ami qui veut dire ''dos''. Pour dire ''épaule'', il faut utiliser le mot ''hombro''.; perderse algo : rater quelque chose

    *Los nativos digitales son el eslabón más débil de la correción lingüística. / eslabón : chaînon

    *Juan Verde dice que el cambio climático es ''irreversible e ineludible''. / ineludible : inévitable

     

    El club de la comedia :

    Carmen Nachi : ''Son los tíos los que escriben las revistas femeninas'' → ''Ce sont les hommes qui écrivent les revues féminines''. Un parti très drôle et qui l'emmène à nous prouver que ce sont eux qui les écrivent et pas des femmes.

    L'humour est picant et les deux sexes en prennent pour leur grade. C'est hilarant du début jusqu'à la fin : un joyau. La chute est également magique ! 

     

    Berto Romero ''El español se nos rompió de tanto usarlo'' : 

     

    Isabel Ordaz : ''ser médico es como entrar en una secta''

     

    Autres humoristes :

    David Guapo (espa'mag n°4)

    Goyo Jiménez (espa'mag n°9)

     

    Anuncio : Publicité

    Es en inglés pero tiene subtitulos en español. Es tan linda que quería absolutamente compartirla con vosotros. Que disfrutéis ! 

    McDonald fait une publicité en chanson ''Compte sur moi'' ('Cuenta conmigo') et c'est une réussite à écouter sans plus tarder.

    Et je voulais aussi vous partager cette publicité, de Coca-Cola (les très grandes entreprises sont généralement celles qui peuvent mettre de gros moyen dans leur communication et faire des publicités réussies (même si certaines petites entreprises arrivent à percer par l'originalité)). Cette publicité montre comment certains ont réutiliser les bouteilles usées... vidéo inspirante (en anglais et sous-titrée en espagnol).

    http://www.upsocl.com/comunidad/creativa-campana-de-coca-cola-para-concientizar-sobre-el-reciclaje-y-la-reutilizacion-de-sus-botellas/#

    Vous avez certainement pendant les quelques mois vu fleurir ces vidéos émanant de ce site upsocl, qui répertorie des vidéos partageant l'optimiste, la volonté, la création, l'originalité, ainsi que les initiatives de certains pour rendre notre monde meilleur. La plupart sont magnifiques, mais attention, à trop les regarder... vous risqueriez de laisser les autres aider, alors que notre monde a besoin de tous pour vivre correctement !

     

    Recommandation littéraire

    El laberinto de la felicidad, de Alex Rovira y Francesc Miralles

    Chapitres courts, écriture très simple à comprendre, coût relativement bas, une lecture qui te fait sentir à l'aise dans la langue, et dans la philosophie qu'il expose.

    Particularités :

    *résistant à l'eau !

    *vous trouverez des citations qui sont comme des chemins célèbres qui pourraient donner un début de solution pour trouver ce ''bonheur'' !

     

    Nouvelle en langue originale

    Voici une modeste nouvelle que j'ai écrit en espagnol (attention, elle n'est pas exempte d'erreur, n'étant pas encore parfaitement bilingue) :

    Titulo : El niño que hablaba

    Cuento : Era una vez, un niño que hablaba. Solo tenía dos años, pero hablaba (digo, con claridad). Se expresaba a lo largo del día, aprendía una cantidad de cosas que los niños de su edad nisiquiera conocían su existencia. Pocas personas sabían lo de su talento, solo unos familiares y unos vecinos muy cercanos. Si alguien iba a saberlo, ya no podría vivir como los demás... o mejor dicho, no viviría (simplemente), ya que, ya no vivía como los demás.

    Hoy, se ha leventado a las cuatro, despertado por el sonido de una botella. Se acercó de esta, la tomó y (con el asombro del narrador) bebió su liquido rojo. Pensaba que le ayudaría a escribir la autobiografía que estaba preparando. Tiene solo dos años y ya ha vivido lo suficiente, ya no quiere conocer más de la vida. Le bastaba con lo que había visto. Le quedaba pocas horas para acabar su testimonio, sus últimas. Titulará su obra ''El niño que hablaba''. No quería ser original con este título, ya que se imaginaba que él, sin modestia alguna, lo era bastante.

    Tomó su bolígrafo y se puso en su obra. Intentó recordar sus mejores días. Logró tener presente en su mente, él, en el que había contestado con espontaneidad a su papa : ''Preferirías que sonriera con mucha estupidez, con la inocencia de todos los años ? Yo, soy listo y de eso, me haces el reproche?''

    Se puso a llorar. Se arrepentía ahora de lo que había dicho. Nunca se había atrevido a pensar cuales eran los sentimientos de su familia y de sus vecinos en cuanto a él. En vez de aprender ruso, chino y griego, habría podido tener un lazo más fuerte con las personas que le rodeaba. Le había costado. Ya no tiene fuerzas para contar su vida, para enseñar sus debilidades y lo inútil de hablar.

    ''Hablar, es inútil'' escribió, y así terminó su libro; así se despedía de sus futuros lectores (si llegaban a conocerlo). Había llegado a la conclusión de que todas las veces en las cuales había usado las palabras, nunca le habían servido. Y hasta había perdido su perro, gritando un orden que resultó falso. Hablar, sin pensar, no sirve para nada. Pensar, sin hablar nos permite tener conciencia de lo que pasa, de expresar más su cara y que sea reflexionado lo que digamos.

    Bebió. Mucho. Con solo dos años, morirá dentro de pocos segundos de coma etílico y no había sabido si sus palabras tendrán sentido, pero lo que si tenía sentido era su edad, la de un niño; un niño que hablaba. Pero no usó este poder a su fin. Quizás habría resultado más beneficiante hablar de su problema, sin pensarlo dos veces y continuaría viviendo, aprovechando las alegrías continuas que se pueden destacar del mundo. Quizás...

    49tom

     

    En Catalogne :

    La Catalogne est une région espagnole (pour le moment... car vous n'êtes pas sans savoir qu'elle recherche l'indépendance) ayant quelques particularités que l'espa'mag vous fait partager.

    Merci à la participation de Cristina qui m'a donné l'idée de ces articles [portrait dans cet espa'mag].

    Articles sur la Catalogne :

    Deu de veu : espa'mag n°1

    El caga tio + la crema catalana : espa'mag n°2

    Los castellers (les pyramides humaines) : espa'mag n°8

     

     

    Programmes :

    Españoles en el Mundo

    El Hormiguero (espa'mag n°4) : https://www.youtube.com/watch?v=eDc-H3fnRd8

     

    Mon parcours espagnol

    J'obtiens ma première année de licence avec 13,1.

    J'ai fait une demande pour intégrer l'année prochaine une licence bivalente (anglais/espagnol), va-t-on me l'accorder (pas si sûr) ?

    La deuxième année s'annonce un peu plus dense, avec au minimum trois lectures pour le premier semestre et peut être autant pour le second : les choses sérieuses commence !

     

    En el próximo núméro

    Vous retrouverez dans le prochain numéro hors-série, un condensé des quatre espa'mag qui auront été publiés d'ici-là, ainsi que, par exemple :

    *un article sur un pays latinoaméricain

    *des citations

    *des fiches de films

    Alors surtout, ne le ratez pas !

    --

    Le premier hors-série s'achève (ohhh !); mais revient dans deux mois (ouaiiiisss !). N'hésitez pas à nous dire en commentaires ce que vous en avez pensé (trop long, trop court, pas assez documenté, trop poussé, manque ceci, manque cela, etc. Si vous voulez prêter main forte pour les prochains numéros, quelle que soit l'aide, n'hésitez pas à me contacter.

     

    Merci à tous pour votre lecture et on se retrouve très vite pour des nouvelles de notre précieux monde hispanique !

  • Fastlife, on fait la course pour y aller ?

    Il n'y a pas un gros casting, ni de gros effets spéciaux : non... juste un humour décapant ! Allier mon sport favori (athlétisme) et l'humour dans un même film, cela ne peut que me plaîre ! Mais ce film s'adresse à tout le monde ! Voici le trailer d'une nouvelle comédie qui ne vas pas manquer de vous faire rire (on dirait que j'ai adopté un style publicitaire (honte à moi) dans ma dernière phrase) :

  • Espa'mag n°11

    Edito : Hola a todos et bienvenue dans ce onzième espa'mag ! A une semaine de la publication du hors-série, ce numéro vous présente encore et toujours des coups de cœur de la rédaction dans des domaines très différents : musique, série, reportage, etc. Nous espérons que tout cela vous plaira et vous aidera dans votre apprentissage de l'espagnol ou au moins, vous feront passer un bon moment (car même les espagnols natifs pourront trouver ici quelque pépite intéressante, comme la web-série PorcaVIda ou la chanson de Jpelirrojo). Nous vous souhaitons à tous une bonne lecture !

     

    Sommaire

    Musique

    Vocabulaire : titres de presse

    Mon parcours espagnol

    Reportage Vocable

    Une invention espagnole

    Web-série : PorcaVida

    Série

    Curiosité locale : les statues vivantes

    Se busca

     

    Musique

    JP (prononcez ''jota P'' en espagnol) avec la participation de Ro (diminutif de ''Rocío'', qui est la petite amie de Jpelirrojo) : http://www.jpelirrojo.com/Maquetas/JPelirrojo_Suenos_Rotos_2005_2008/04_Vocacion_%28con_Rocio%29.mp3

     

    Vocabulaire : titres de presse

    Google ha recibido mas de 12 000 solicitudes de europeos que quieren borrar sus datos (20minutos.es). / solicitud : demande; borrar : effacer; dato : donnée, information

    La campaña presidencial colombiana se reanuda con ataques verbales (EFE). / reanudarse : reprendre

    Los bolivianos que no voten en las presidenciales pagarán una multa de 57 dólares (EFE). / multa : amande

    Queyi, la española que ha enriquecido su universo musical en América Latina. / enriquecer : enrichir

    La popularidad de Nick Clegg cae en picado tras el desastre en las europeas. / cae en picado : tombe en flèche; las europeas : les élections européennes

    La Complutense abre sus resultados científicos a toda la ciudadanía. / La Complutense : une des plus prestigieuses universités de Madrid, et l'une des plus vieilles du monde.

    Carla Suárez, primera española en cuartos de Roland Garros. / en cuartos : en quart de finale

    Un nuevo fármaco reduce un 81 por ciento el riesgo de progresión del cáncer de próstata. / el fármaco : le médicament

    Japón, un recorrido por los retretes más sofisticados del mundo. / un recorrido : un parcours; el retrete : l'endroit

    Un alud deja seis muertos y tres desaparecidos en el noroeste de Guatemala. / un alud : une avalanche

    Mon parcours espagnol

    Le décanation, une compétition d'athlétisme durant laquelle plusieurs nations s'affrontent sur des épreuves d'athlétisme va se dérouler sur Angers, cette année. Et comme j'habite pas trop loin, je vais poster ma candidature pour faire interprète et accueillir ainsi les athlètes et l'équipe technique espagnole. Cela serait tout simplement énorme de pouvoir combiner deux de mes plus grandes passions : l'athlétisme et l'espagnol et ainsi me mettre en condition pour le métier que je souhaite faire plus tard. Une expérience remarquable... a ver si la consiguo (serais-je pris?).

     

    Reportage Vocable

    A la recherche des restes de l'auteur Don Quichotte : 

    Transcription du texte : Parecido a un detector de metales. Con este georedar, Espana busca los restos del escritor Miguel de Cervantes. El aparato les permite rastrear lo que hay en el subsuelo de la pequena iglesia de Las Trinetarias, en el corazón de Madrid. El autor de El Quijote murió en la pobreza en 1616 y fue enterrado aquí, pero el lugar ha sufrido varias remodelaciones desde entonces. A casi cuatrocientos años de su muerte, el lugar exato de su enterramiento sigue siendo un misterio. Las ondas electromagnéticas permiten detectar si el suelo ha sufrido algún cambio, como sería el caso de una sepultura. Los costos totales de la búsqueda que durará varios meses se estiman en unos cien mil euros. Cervantes es considerado como padre de la novela moderna gracias a su Don Quijote de la Mancha, unas de las principales obras de la lengua españôla.

     

    Une invention espagnole :

    Un système pour ne plus gaspiller d'eau chaude : AquaReturn. L'eau ne coule que lorsque l'eau est bien à la température désirée ! 8 000 litres d'eau peuvent ainsi être économisés par an et par personne selon l'entreprise. Une facture moins élevée, des émissions d'effet de serre réduites, une superbe invention. Par contre, j'espère que le retour sur investissement en vaut la chandelle car l'appareil vaut tout de même 300€ : http://www.aquareturn.com/store/.

     

    Web-série : PorcaVida

    Je viens de découvrir cette web-série et suis super déçu de savoir que seulement trois épisodes ont été produits. C'est très court, c'est drôle et il y a une morale à chaque épisode.

    Capitulo 1/Episode 1 : 

     

    Série

    La troisième saison de Con el culo al aire avance. C'est une série comique que je vous recommande vivement pour apprendre l'espagnol. Le vocabulaire utilisé n'est pas toujours très formel, mais si votre but n'est pas de devenir roi d'Espagne, cette série peut vous aider. Les dialogues sont tout à fait compréhensibles pour tous ceux qui ont un peu d'expérience en espagnol (deux ans environ ou dès la fin de la première année si votre apprentissage est régulier et performant [peut être lisez-vous l'espa'mag depuis ses débuts ? [me haría mucha ilusión si fuera por eso, pero sueño mucho]]).

    Vous pouvez regarder les meilleurs moments du 9ème épisode, pour vous donner envie de la regarder (chaque personnage dans la série a un caractère très marqué, et c'est appréciable, il n'y a pas une minute sans un rebondissement comique) : http://www.antena3.com/series/con-el-culo-al-aire/momentos/guerra-medieval-campistas_2014051400274.html

    Voici le 10ème épisode à voir en intégralité, en replay sur le site de atresplayer : http://www.atresplayer.com/television/series/con-el-culo-al-aire/temporada-3/capitulo-10-captulo_2014052600326.html

     

    Curiosité locale (au niveau national) : Les statues vivantes

    Elles gagnent plus de 3000€ par mois à Barcelone, d'autres beaucoup moins dans des petits villages, mais toutes rivalisent d'ingéniosité pour le plus grand plaisir des passants. Elles paraissent sans vie, et pourtant, se sont de vrais cœurs qui se couchent sous elles : les statues vivantes font partir du décor artistique espagnol. J'ai déjà eu l'occasion d'en croiser une et c'est très impressionnant : celle que j'ai vue était un Jésus qui portait sa croix... autant dire qu'il n'a pas choisi le déguisement le plus facile à porter. Et il n'a pas bougé d'un centimètre toute la durée pendant laquelle je me suis arrêté, moi ainsi que mes amis, pour admirer la performance. Ces statues vivantes ont beaucoup de mérite et c'est pourquoi je voulais leur rendre hommage ici, et surtout faire connaître leur travail (et aussi un peu pour pas vous laisser surprendre... car je ne suis pas fan des statues immobiles pour faire une ''peur cardiaque'' [non je n'ai pas eu de mauvaise expérience... mais cela ne me plaît pas car il n'y a pas vraiment d'intérêt, selon moi, même à regarder des gens se faire avoir]). 

    Un autre mini-reportage sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=wIwWNlE_XCI

     

    Se busca

    Personas interesadas en hacer descubrir el mundo hispanohablante/Nous recherchons des personnes désireuses de faire découvrir le monde hispanisant.

    Même pour des apparitions furtives dans ce ''magazine'', vous pouvez contribuer à son fonctionnement. Cela peut être la proposition d'une musique (n'hésitez pas à faire partager, je suis très friand), d'un article sur une spécialité locale qui vous a particulièrement étonnée, plu; ou encore sur un film, une série, un coup de cœur quel qu'il soit. Si vous écrivez des poèmes dans la langue, si vous avez des lectures que vous avez apprécié également. Et si vous faites un voyage en Espagne ou dans des pays latino-américains, ou hispanophones, surtout, n'hésitez pas à me contacter : thomas.daburon@laposte.net. Ce sera avec plaisir que nous pourrons collaborer et faire découvrir ce si bel univers à tous les lecteurs. Merci d'avance à ceux qui s'élanceront dans l'aventure, même si ce n'est que pour une recommandation, celle-ci est précieuse !

    –-

    Merci à tous pour l'attention que vous avez porté à cet espa-mag et nous nous retrouvons très rapidement pour un nouveau flux de sources pour apprendre l'espagnol (dimanche 8 juin pour le 1er hors-série, et le dimanche 15 juin pour l'espa'mag n°12).

     

     

  • Musiques à découvrir

    Mes oreilles sont plutôt desservies en ce moment et je voulais que les vôtres connaissent le même "sort". Voici quelques recommandations musicales :

    Irma, Save me : 

    Ed Sheeran, Sing : 

    Ayo, Who : 

    Broken back, seven words : 

    Davantage pour s'amuser si vous ne connaissez pas (Ylvis, the fox) : https://www.youtube.com/watch?v=jofNR_WkoCE

    La voix d'Estelle est plus plaisante dans cette chanson que dans "American Boys" (il faut dire qu'à passer en boucle, certaines chansons prennent de l'âge rapidement et sont usantes) : https://www.youtube.com/watch?v=TDVMnQGqIXU